L’intégration des outils numériques à vocation pédagogique pour les enseignants des établissements scolaires, dans le contexte interculturel de la Nouvelle-Calédonie

par Jean François Loisel

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Catherine Loneux.

Thèses en préparation à Nouvelle%20Cal%C3%A9donie , dans le cadre de École doctorale du Pacifique (Faaa) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Depuis les années 1990, les outils numériques, aussi appelés Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) ont pris une place importante dans les organisations et notamment le monde de l’éducation.  Dans le milieu éducatif, nous parlons de TICE, (Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement). Le terme TICE « fait référence à l’ensemble des outils et logiciels informatiques et multimédia (textes et images fixes ou animés, sons, vidéos...) qui peuvent être intégrés dans un dispositif d’enseignement »1 La Nouvelle-Calédonie, archipel rattaché à la France, n’est pas en marge du développement de l’Internet et des outils numériques. Le monde de l’éducation calédonien est concerné par la transformation numérique qui s’opère aussi bien dans la modernisation de ses infrastructures et ses équipements, le développement de nouveaux services virtuels et digitaux et les évolutions d’usages (administratifs, pédagogiques, d’apprentissage, etc.). En 2012, la cellule gouvernementale étudie des briques de services utiles (bureau virtuel du directeur) pour le monde de l’éducation. En octobre 2013, le congrès de Nouvelle-Calédonie valide un Plan Stratégique pour l’Economie Numérique (PSEN) dans lequel six priorités d’actions concernent la e-Education. (Raccordement des établissements scolaires à l’internet, déploiement et maintenance des équipements terminaux dans les établissements scolaires, environnement Numérique de Travail , développer et faire l’acquisition de contenus pédagogiques, Archiver et diffuser les contenus numériques via un portail pédagogique, mise en place d'un comité école numérique) Dans le rapport prospectif intitulé « Nouvelle-Calédonie 2025, orientations et moyens : propositions »2 publié en novembre 2013, l’objectif d’intégrer le numérique dans le milieu scolaire et dans les pratiques pédagogiques des enseignants est clairement affiché. Dans le rapport NC 2025, l’accent est mis sur l’importance de «construire des connaissances et des compétences adaptées au pays, en développant l’usage du numérique. » Dans le contexte éducatif calédonien, il s’agit aussi de prendre en considération la notion d’interculturalité. En effet, selon l’Isee, 7 communautés principales cohéritent sur le territoire. (40% kanak, 29% européenne, 9 % wallisienne, 2% tahitienne, 2% indonésienne, 1% vietnamienne et 1% ni-vanuataise.)3 Dans ce contexte spécifique, le sujet de thèse a pour objectif d’analyser le processus d’intégration des outils numériques à vocation pédagogique pour les enseignants des établissements scolaires dans le contexte interculturel de la Nouvelle-Calédonie. En s’appuyant principalement sur les sciences de l’information et de la communication, et des sciences de l’éducation, il s’agira d’observer à la fois les remaniements organisationnels au sein des établissements scolaires. (Transformation des salles de classes, mise en place de plates formes collaborative) et les nouvelles pratiques pédagogiques des enseignants avec les outils mis à leur disposition. (Tableau blanc interactif, Tablette…)


  • Pas de résumé disponible.