Régime international et coalitions multiniveaux : problèmes locaux et l’influence globale dans les conflits pour l’eau. - φtude comparative Mexique - France

par Lorena Torres bernardino

Projet de thèse en Sciences politiques

Sous la direction de Gilles Massardier.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de Sciences sociales , en partenariat avec Triangle (laboratoire) depuis le 23-11-2015 .


  • Résumé

    Quand l'eau transcende les limites territoriales des juridictions classiques des communes ou des Etats, les conflits peuvent surgir à cause des "frontières" institutionnelles quand manque l’eau. Dans le cas des projets de barrages, les limites territoriales sont multiniveaux, à cause de l'infrastructure projetée ou de l'objectif du barrage (transfert interbassin, production d’énergie comme c'est le cas du projet de barrage sur le fleuve Usumacinta, ou pour l'approvisionnement d'eau pour un secteur spécifique, comme le cas du barrage Sivens). La thèse se propose d'interroger, à partir des cas d’étude spécifiques, les liens entre société civile, politiques publiques et mobilisations collectives dans le processus de formulation et la mise en place de politiques publiques hydriques, où le Changement Climatique est positionné comme un sujet transversal dans l'agenda global du développement.


  • Pas de résumé disponible.