Figures de la raffinerie de pétrole. Une architecture du paysage, le cas de la Compagnie française de raffinage : 1928-1974.

par Nathan Rafowicz

Projet de thèse en Histoire, histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Gilles-Antoine Langlois.

Thèses en préparation à université Paris-Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-2020) , en partenariat avec Laboratoire de recherche de l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles (laboratoire) et de université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Nos sociétés sortent progressivement de ce qui a été la civilisation du pétrole. A l'inverse d'autres sources d'énergie, le charbon par exemple, l'histoire du pétrole n'a été explorée qu'à travers des travaux liés à l'histoire économique. Pourtant d'un point de vue de l'histoire de l'architecture le pétrole et ses premières raffineries modernes, dans les années 1930 en France, ouvrent un univers de formes et de matériaux radicalement différent de celui de la première Révolution industrielle. Quels sont les rapports qu'entretiennent modernité en architecture et essor du pétrole, dont la figure en France est la raffinerie ? Quelle est la valeur de cette part visible du réseau que représente cette nouvelle architecture de l'énergie et quel est son poids dans l'organisation sociétale ? Enfin pourquoi le patrimoine contemporain, et notamment le patrimoine industriel fait-il si peu de cas des raffineries de pétrole géantes qui marquent les territoires ? On s'intéressera à la manière dont les rapports entre paysage et environnement se nouent dans le contexte de construction des raffineries de pétrole qui constituent une architecture paysagère. Les rapports entre intérêts industriels et intérêts stratégiques seront analysés dans le cadre du déploiement de cette activité industrielle. Les représentations des raffineries de pétrole seront le support d'une analyse transversale des thèmes liés à la modernité, à l'architecture de l'énergie et au patrimoine du pétrole. L'accès aux archives historiques du groupe Total ainsi qu'à celles de certaines de ses raffineries nous conduisent à axer la recherche à partir de deux études de cas : la raffinerie de Normandie première raffinerie mise en service par la CFP, ancêtre de Total en 1933 et la raffinerie des Flandres, datant de 1974, dernière raffinerie construite en France, que Total a fermée en 2010.

  • Titre traduit

    Representations of oil refinery. A landscape's architecture, the case of the Compagnie française de raffinage : 1928-1974


  • Résumé

    Our societies are overtaking gradually the civilization based on oil. The history of oil is always considered through economic history, unlike to other energy sources history as coal for example. However, from the point of view of history of architecture, the first modern oil refineries, in the 1930's in France, open a very wide field of new forms and materials completely different from the one of the early industrial Revolution. What are the relations between modernity in architecture and oil expansion, which the symbol in France is the oil refinery ? What is the value of this visible part of the network represented by this new architecture of enery and it's weight in the social organisation ? Finally why the contemporary heritage, and in particular the industrial heritage is disregarding those giant industrial tools ? The study focuses on environment and landscape bound to the construction of oil refineries. Relationships between industrial interests and strategical ones will be analyzed. Representations of refineries will be the materials of a cross analysis of the themes proposed : modernity, architecture of energy and oil heritage. Because we have access to Total historical archives and to the archives of different Total refineries, we will study two cases : the Normandy refinery, first refinery built by the CFP, ancestor of Total, in 1933 and the Flanders refinery last refinery built in France in 1974, which Total closes in 2010.