La littérature exposée. Les expositions organisées à la Bibliothèque nationale sous l'administration du Julien Cain, 1930-1964

par Amandine Pluchet (Saly-Giocanti)

Projet de thèse en Histoire, histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Jean-Yves Mollier et de Jean-Claude Yon.

Thèses en préparation à université Paris-Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-2020) , en partenariat avec Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (laboratoire) et de université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    L'étude a pour objectif d'appréhender, à travers les grandes évolutions qui ont marqué la société française sur la période 1930 - 1964, la diversité des enjeux liés à l'organisation d'expositions pour la Bibliothèque nationale : valorisation de ses collections, mais aussi contribution au prestige international de la culture littéraire et intellectuelle française à la demande du Ministère des Affaires étrangères, ou encore célébration du patrimoine national – et des grands hommes de la nation – à travers l'organisation de commémorations ou la présentation publique de trésors issus des collections. Cette diversité des enjeux est intimement liée à la multiplicité des acteurs qui interviennent, participent ou coopèrent aux différents stades de l'organisation des expositions, du choix d'une thématique à l'orientation scientifique et esthétique : personnels de la Bibliothèque, mais aussi établissements et personnalités extérieures – sociétés savantes ou artistiques, intellectuels, chercheurs, artistes, institutions culturelles nationales ou internationales - et institutions gouvernementales. A travers le choix des thèmes, des œuvres exposées et de leur mise en exposition, se dessine et prend forme un réseau de relations qui unit la Bibliothèque nationale à la vie intellectuelle et culturelle du pays, mettant en lumière le rôle dévolu à cette institution dans le processus de patrimonialisation. La singularité des missions de l'établissement et de sa place dans la vie culturelle, littéraire et artistique française, se reflète dans ses expositions, qui constituent une occasion unique de donner à voir quelques unes des pièces qu'elle conserve à des visiteurs qui ne fréquentent pas habituellement ses salles de lecture. Pour comprendre la portée des expositions organisées par la Bibliothèque nationale, une étude de leurs publics se révèle indispensable. Les données quantitatives dont on dispose, rares et inégales, seront complétées par l'analyse des stratégies d'accueil et de communication mises en œuvre à destination des publics. Exposer revient à créer du sens grâce à une mise en scène de documents et à la production d'un discours autour de ceux-ci. L'étude des parcours d'exposition et des techniques de médiation textuelle entre œuvre et visiteurs à travers les contenus des cartels et des catalogues, doit permettre de percevoir le lien qui se tisse entre l'institution et ses publics. Si l'on ne peut pas encore, pour la période étudiée, parler de scénographie, les choix muséographiques ayant présidé à l'exposition de collections de la bibliothèque, dont une large partie est de nature écrite, sont essentiels à la compréhension de la démarche de Julien Cain. Inspiré par les conceptions littéraires de Jean Prévost et de Paul Valéry, Julien Cain a choisi d'exposer la littérature à travers une large variété de supports. Cette élaboration de l'exposition littéraire, fondé sur l'étude du contexte de la création artistique – époque et vie de l'artiste – est rendue possible par la variété des collections conservées par les départements de collections de la Bibliothèque nationale. Elle entre en résonance avec l'exposition internationale de 1937, au sein de laquelle Julien Cain a présidé la classe Musée de la Littérature. Les évolutions de la conception des expositions à la Nationale, dans le courant de la période, sont à mettre en lien avec l'apparition de nouvelles théories littéraires au sein de l'Université. S'ajoute à cela un ensemble d'initiatives visant à favoriser l'exposition des documents écrits, à travers notamment le fac-similé. Parallèlement à l'écrit, s'opère une montée en puissance des images avec l'apparition des expositions de photographie dès le milieu des années 1950, centrées sur ses aspects techniques, artistiques ou documentaires de ce médium. L'introduction d'une dimension comparative au sein de l'étude, à l'échelle française mais aussi internationale, amène à questionner la spécificité des expositions de la Bibliothèque nationale par rapport aux expositions produites par des musées, mais aussi par des établissements étrangers aux missions comparables : British Museum, Library of Congress, Biblioteca Nacional de España, Biblioteca Nazionale Centrale de Roma, Biblioteca Nazionale Centrale de Firenze, Deutsche Bücherei et Deutsche Bibliothek.

  • Titre traduit

    Literature exhibited. The exhibitions organized in the French National Library under the administration of Julien Cain, 1930-1964


  • Résumé

    Literature exhibited. The exhibitions organized in the French National Library under the administration of Julien Cain, 1930-1964