Le facteur militaire dans la politique de sécurité de la Fédération de Russie à l'ère Poutine (2000-2019)

par Isabelle Facon

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Julian Fernandez.


  • Résumé

    En 2019, la Russie affiche une impressionnante remontée en puissance de ses capacités militaires et son armée est amplement mobilisée dans la promotion de ses intérêts politiques et de sécurité sur la scène internationale. Par ailleurs, les valeurs militaires sont mises en avant dans l’effort de mobilisation patriotique orchestré par le pouvoir russe pour consolider son assise politique et assurer la résilience de la société russe aux possibles tentatives de déstabilisation externes, désormais au cœur des préoccupations des autorités. Enfin, l’industrie de défense, qui a bénéficié d’un fort soutien du gouvernement, fait aussi face à de nombreuses attentes de ce dernier, y compris en termes de contribution à la modernisation économique du pays. Le volume 1 de cette thèse sur travaux met en perspective les recherches réalisées par l’auteure depuis la fin de l’époque soviétique en s’attachant à mesurer l’évolution de la place du facteur militaire dans la politique de sécurité de la Fédération de Russie depuis l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine. La première partie étudie les déterminants de la politique de sécurité russe dans ses volets extérieur et interne, en montrant les permanences et les ajustements dans l’évaluation des menaces au cours de la période considérée (2000-2019). La deuxième partie analyse plus précisément la place, importante, dévolue au facteur militaire dans la réponse mise en place par Vladimir Poutine à cette évaluation des menaces, les résultats obtenus, et décrit les effets structurants de cette priorisation, dont les racines plongent dans un temps historique très long.

  • Titre traduit

    The Military Factor in the Security Policy of the Russian Federation in the Putin Era (2000-2019)


  • Résumé

    In 2019, Russia's military capabilities are showing an impressive recovery and its military is amply mobilized to promote its political and security interests on the international scene. Moreover, military values are being put forward in the patriotic mobilisation effort orchestrated by the Russian authorities to strengthen their political power base and ensure the resilience of Russian society to possible external destabilisation attempts, a preoccupation that is now central in the authorities' security concerns. In addition, the defence industry, which has received strong support from the state, is also under pressure as the government expects much from it in terms of its contribution to the country's economic modernisation. The Volume 1 of this thesis puts into perspective the research carried out by the author since the end of the Soviet era by trying to measure the evolution of the role of the military factor in the security policy of the Russian Federation since Vladimir Putin came to power. The first part examines the determinants of Russian security policy in its external and internal dimensions, showing both the permanence and the evolution in threat assessment during the period under review (2000-2019). The second part analyses the important place attributed to the military factor in Vladimir Putin's response to this threat assessment, the results obtained, and describes the structuring effects of this prioritisation, the roots of which go back a very long way in history. Volume 2 includes the author's publications. All in all, this research leads us to question the possibility for Russia, in the current state of its political, social and economic model, to evolve towards a security policy in which the military factor would have a diminished influence.