La dialectique anbigüe de la puissance en un monde en proie à de profondes transformations diplomatico-stratégiques

par Colomban Lebas

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Jean-Jacques Roche.


  • Résumé

    Le concept de puissance connaît à l'époque contemporaine de profondes mutations, tant liées à la globalisation économique qu'à l'apparition d'acteurs transnationaux influents dont les actions parfois fort efficaces exercent aujourd'hui une contrainte significative sur les Etats. L'omniprésence des médias, comme la progressive émergence d'une opinion publique mondiale informée et éduquée, renforcent le rôle des idées dans la conduite des affaires mondiales. Sur une planète où sont redistribués atouts et vulnérabilités, où de nouvelles lignes de fracture opèrent et où de nouvelles dynamiques réticulaires agissent, en particulier dans le cyberespace, comment se redessine la dialectique de la puissance, dans ses rapports à l'espace géographique, aux Etats, aux structures macrorégionales comme aux acteurs transnationaux ? Afin de répondre à cette question, seront étudiés le concept de puissance et ses mutations ; puis les nouveaux lieux de déploiement de cette puissance ; les contraintes historiques pesant sur les modalités d'exercice de cette puissance - tenant en particulier aux vestiges de la guerre froide -; pour enfin aborder les nouveaux visages de l'influence internationale, laissant entrevoir comme un "au-delà de la puissance" dont l'interprétation inciterait à élargir - voire à redessiner - la plupart des concepts classiques des relations internationales. Une attention particulière sera accordée à l'éclairage que les outils de la sociologie peuvent fournir à l'étude de cette nouvelle configuration, ainsi qu'à l'impact des transformations étudiées sur la situation française.


  • Pas de résumé disponible.