Neurologie Fonctionnelle : description et évaluation de la validité scientifique d'une approche en expansion au sein de la profession chiropratique 

par Anne-laure Meyer

Projet de thèse en Sciences du sport et du mouvement humain

Sous la direction de Charlotte Leboeuf-yde.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences du Sport, de la Motricité et du Mouvement Humain , en partenariat avec Complexité, Innovation, Activités Motrices et Sportives (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 15-10-2015 .


  • Résumé

    En France, les chiropracteurs sont autorisés à pratiquer des actes de manipulations et de mobilisations, manuelles ou mécaniquement assistées, ayant pour but de prévenir ou de remédier à des troubles de l'appareil locomoteur ainsi qu'à leurs conséquences, à l'exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention médicale ou chirurgicale. Cependant, certains chiropracteurs adoptent au fils de leur exercice des pratiques les amenant à dépasser le champ de compétence qui leur est reconnu. La Neurologie Fonctionnelle (NF), fondée à la fin des années 70 par Frederick Robert Carrick, chiropracteur, en constitue un exemple actuel. A travers cette approche, FR Carrick propose de prendre en charge avec succès des conditions de nature très variée, y compris non-neuro-musculo-squelettiques. Malgré une théorie difficile à saisir, en raison d'un manque d'écrits à ce sujet, et un champ d'application prétendument large, la NF apparaît, a priori, comme une approche scientifiquement fondée. Cette approche bénéficie d'une certaine attractivité puisque plusieurs dizaines de milliers de praticiens y auraient déjà été formés et, d'après une enquête récente menée auprès de chiropracteurs australiens, 13,3% des interrogés l'utilisent. En contraste avec cette attractivité et à ses apparents fondements scientifiques, la NF souffre de critiques vigoureuses ; celles-ci dénoncent notamment une absence de fondements scientifiques, la qualifiant de pseudoscience. C'est dans ce cadre contrasté et dans un contexte où la chiropraxie reste, au moins en France, en quête de reconnaissance au sein du système de santé qu'il nous a semblé pertinent de nous intéresser à la NF à travers un processus de recherche, ce afin de tenter de statuer en faveur des apparences ou des critiques. En effet, la poursuite de la diffusion de cette approche au sein de la profession n'est souhaitable que si elle est effectivement encrée dans une démarche scientifique. Le but de cette thèse est (i) de contribuer à une meilleure compréhension de ce qu'est la NF, telle que fondée et diffusée par FR Carrick auprès des chiropracteurs, et (ii) d'en évaluer la validité scientifique, plus particulièrement dans un contexte chiropratique, ce afin de tenter de statuer sur son caractère scientifique ou, au contraire, pseudoscientifique. Pour cela, les objectifs de recherche suivants ont été définis : 1) Décrire ce qu'est la NF en termes de concepts fondamentaux et d'applications cliniques dans un contexte chiropratique. 2) Décrire les preuves scientifiques disponibles concernant le bénéfice ou l'effet de la NF à partir d'une recherche bibliographique effectuée dans le journal Functional Neurology, Rehabilitation, and Ergonomics. 3) Déterminer si la manipulation vertébrale a un effet sur l'activité cérébrale et, si oui, si celui-ci s'accompagne d'un bénéfice clinique chez des sujets sains et/ou symptomatiques ; assertion centrale de NF. Afin de remplir ces objectifs de recherche, une scoping review, une revue critique de la littérature et une revue systématique critique de la littérature ont été conduites.

  • Titre traduit

    Functional neurology: description and evaluation of the scientific validity of an approach in expansion within the chiropractic profession


  • Résumé

    In France, chiropractors are allowed to practice manual or mechanically assisted manipulations and mobilizations, with the aim of preventing or improving problems of the locomotor system and their consequences, in particular in the spine, but they are not allowed to treat pathological conditions that require medical or surgical treatment. Nevertheless, some chiropractors venture into therapeutic areas that exceed their accepted areas of competency.   Functional Neurology (FN), founded at the end of the 70's by Frederick Robert Carrick, a chiropractor, is an example of such approaches. Through FN, FR Carrick proposes to manage a large number of conditions, of varied nature, including non-musculoskeletal conditions. While it is promoted as a scientifically based approach, the theory on which FN rests is difficult to fully understand due to a lack of written sources on this topic.   FN seems to be an attractive approach, including within the chiropractic profession. For example, a recent survey of the Australian chiropractic workforce reports that 13.3% of the respondents use FN. However, in contrast with this attractiveness and the way that FN is promoted, NF is also vividly criticized, stated by some to be pseudoscientific. In this context, the aim of this thesis is (i) to better understand what exactly FN is, as founded by FR Carrick, and (ii) to assess its scientific validity, especially in a chiropractic context, in order to try to rule on its scientific vs. pseudoscientific character. In this attempt, several research objectives were established:   1) To describe the fundamental concepts and the clinical applications of FN, in a context of chiropractic manual therapy. 2) To describe what is the evidence available in relation to the clinical effect or benefit of FN through a literature search in the scientific journal Functional Neurology, Rehabilitation, and Ergonomics.  3) To investigate if spinal manipulation has a clinically meaningful effect on cerebral activity in healthy and/or symptomatic subjects.   A scoping review, a critical review of the literature and a systematic critical review of the literature were conducted to fulfil these research objectives.