Approche neuropsychologique de la pragmatique du langage et de la cognition sociale : une étude des troubles de la communication chez des adultes atteints de sclérose en plaques

par Florian Chapelain

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Virginie Dardier et de Philippe Allain.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    La pragmatique, au niveau le plus général, est définie comme l’étude de l’utilisation sociale du langage. Dans le cadre d’une approche associant le point de vue des sciences humaines (psychologie et linguistique) et des neurosciences (neuropsychologie et imagerie cérébrale), notre projet de thèse a pour objectif d’étudier le fonctionnement des usages sociaux du langage, et de ses bases neurales par le prisme d’une maladie neurodégénérative, encore peu explorée dans ce domaine de recherche, la sclérose en plaques (SEP). De nombreuses observations cliniques signalent des perturbations du comportement chez les personnes atteintes de la SEP. Néanmoins, la compréhension de ces troubles, très invalidants au quotidien, reste encore limitée. Le travail de recherche mené dans le cadre de cette thèse apportera (1) des connaissances nouvelles sur ces troubles en privilégiant à la fois l’étude des composantes pragmatiques du langage mais également l’analyse des processus de mentalisation et du traitement des stimuli émotionnels à l’œuvre dans la régulation des interactions sociales (2) de nouvelles pistes pour l’évaluation et la prise en charge de ces troubles et (3) enrichira les connaissances sur les bases neurales de ces compétences. Afin de répondre à ces objectifs, un protocole expérimental composé de différentes épreuves de pragmatique du langage sera proposé à population de patients présentant une SEP et à des sujets sains. Nous examinerons également les liens éventuels entre les capacités pragmatiques et d’autres aspects de la cognition sociale (théorie de l’esprit et traitement de stimuli émotionnels) et du fonctionnement cognitif.


  • Pas de résumé disponible.