Effets de la segmentation et de la structuration de cours filmés sur l’apprentissage et la recherche d’information

par Salome Cojean

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Éric Jamet.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Les vidéos de cours filmés sont de plus en plus utilisées en enseignement à distance, notamment dans le cadre du développement des MOOC. Toutefois, on sait aujourd’hui peu de choses sur l’efficacité de cette modalité d’apprentissage d’un point de vue scientifique. Il n’est ainsi pas rare de trouver des cours filmés de plus d’une heure sans la moindre possibilité pour l’apprenant de naviguer dans le contenu autrement que par essai et erreur dans la barre de navigation de la vidéo. Cette absence de structuration du contenu est susceptible d’entraîner des difficultés en termes de recherche d’informations dans le cours mais également en termes d’organisation des informations en mémoire, la structure du cours n’étant dans ce cas que peu saillante. Dans le cadre du projet Limah, des outils d’analyse automatique du contenu de vidéo seront développés. Ils permettront de montrer aux apprenants la structure sémantique du cours mais aussi de segmenter sur cette base les contenus des vidéos. L’objectif de cette thèse est d’évaluer les effets de la structuration et la segmentation sur la qualité de l’apprentissage, de la recherche d’informations mais aussi sur la qualité de l’expérience-utilisateur. Elle s’intéressera notamment aux impacts de la granularité de la segmentation et aux modes des présentations de la structuration en fonction du type de cours (cours filmés avec ou sans diapositives, démonstrations courtes, tutoriels) et du type d’activités des étudiants (apprentissage, révision, recherche d’informations).


  • Pas de résumé disponible.