Tomographie de pièces composites par technique de corrélation d'images volumiques, et identification de défauts en lien avec les propriétés mécaniques

par Arturo Mendoza Quispe

Projet de thèse en Matériaux

Sous la direction de Stéphane Roux.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences Mécaniques et Energétiques, Matériaux et Géosciences (Cachan, Val-de-Marne) , en partenariat avec LMT - Laboratoire de mécanique et de technologie (laboratoire) et de École normale supérieure Paris-Saclay (Cachan, Val-de-Marne) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-11-2015 .


  • Résumé

    Le premier objectif revient à comparer une pièce à une autre et pouvoir révéler les différences. Apres avoir démontrée la faisabilité de la démarche dans quelques exemples exploratoires, l'enjeu sera ici de maîtriser les incertitudes de mesure et la fiabilité de l'analyse, pour pouvoir utiliser cette démarche dans le contrôle de production. Ensuite, cette démarche peut permettre de réduire très sensiblement le nombre de radiographies nécessaire à la reconstruction tomographique, permettant ainsi un gain de productivité sur le temps d'acquisition et une réduction de la redondance d'information. Un compromis sera à trouver entre robustesse et réduction du nombre de radiographies acquises. Dans le cas d'un appariement mettant en jeu une transformation géométrique donnée, il faudra d'établir avec le partenaire industriel des critères d'acceptabilité. Le second objectif concerne l'extension de la démarche précédente à une référence « virtuelle ».

  • Titre traduit

    Tomography of composite bodies through digital volume correlation techniques, and identification of defects related to the mechanical properties


  • Résumé

    The first objective is to compare one piece to another one and be able to reveal the differences. After having demonstrated the feasibility of the approach in some exploratory examples, the challenge here will be to control the measurement uncertainty and reliability of the analysis, to be able to use this approach in the production control. Then, this approach can be used to significantly reduce the number of radiographs needed for tomographic reconstruction, enabling an increase in productivity on the acquisition time and a reduction on the redundancy of information. A compromise between robustness and the reduction of the number of acquired radiographs must be found. In the case of a match involving a particular geometric transformation, it'll be needed to establish with the industrial partner the acceptability criteria. The second objective concerns the extension of the previous approach to a "virtual" reference.