L’architecture d’un métier. Trajectoires d’étudiants architectes entre socialisation, savoir-agir et insertion.

par Bettina Horsch

Projet de thèse en Aménagement de l'espace

Sous la direction de Laurent Devisme et de Frédéric Charles.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de STT - Sociétés, Temps, Territoires (Nantes) depuis le 30-10-2015 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse tente d’éclairer les enjeux de la formation initiale des futurs architectes en croisant notamment la sociologie des métiers et les sciences de l’éducation. Il s’agit de comprendre les socialisations qui ont conduit les personnes à devenir architecte et les trajectoires de formation qu’elles effectuent pour mettre en adéquation leur conception du métier et la construction de leur parcours jusqu’à l’insertion professionnelle. L’étude repose sur les étudiants de l’école nationale supérieure d’architecture de Nantes où l’apprentie-chercheure est enseignante titulaire dans le champ des sciences et techniques pour l’architecture. Le dépouillement des dossiers scolaires ainsi que l’analyse d’enquêtes et d’entretiens menés sur une promotion suivie pendant la totalité du cursus devrait mettre au jour les évolutions socio-professionnelles, les trajectoires étudiantes conditionnées par la socialisation secondaire imposée par l’établissement et les expériences vécues lors des stages ou des séjours à l’étranger. Le cursus correspond-il toujours aux défis à relever par la profession et à la diversification des métiers de l’architecture ? Outre le travail analytique, l’objectif est de développer une recherche-action impliquant étudiants, enseignants et établissement afin de questionner les approches pédagogiques, professionnelles et institutionnelles. Une comparaison avec d’autres écoles d’architecture, en France ou à l’étranger, ou avec des dispositifs de métiers proches de l’architecture (ingénierie, paysage, urbanisme) est envisagée pour comprendre les éventuelles différences régionales, culturelles ou identitaires.


  • Pas de résumé disponible.