Peuplements piscicoles des lacs d'altitude : Expression d'une naturalisation et implications pour les écosystèmes lacustres et leurs structures trophiques.

par Bertrand Loheac (Lohéac)

Projet de thèse en Biodiversité, écologie, environnement

Sous la direction de Jean Guillard et de Arnaud Caudron.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences et ingénierie des systèmes, de l'environnement et des organisations (Chambéry) , en partenariat avec Centre Alpin de Recherche sur les réseaux Trophiques des Ecosystèmes Limniques (laboratoire) depuis le 01-11-2015 .


  • Résumé

    Toute introduction d'espèce modifie inévitablement l'écosystème qui en est l'objet. Dans le cas des lacs d'altitude originellement apiscicoles, cet état de fait est à l'origine de vifs débats concernant la qualification des effets liés aux introductions de poissons en tant qu'impacts. Ces controverses influencent significativement l'étude limnologique de ces milieux. Aujourd'hui largement représentés dans ces systèmes lacustres, la composante piscicole représente une empreinte anthropique marquante de l'histoire biologique des lacs de montagne dans laquelle elle occupe désormais une place ambivalente de forçage et d'élément fonctionnel qu'il convient de qualifier objectivement. Mené dans un contexte d'intérêt accru pour les lacs d'altitude ainsi que pour l'étude de leurs fonctions et valeurs, ce travail constitue une étape indispensable à la connaissance et au suivi de ces milieux et de leurs trajectoires écologiques. Pour cela, nous avons opté pour une double approche ampliative portant à la fois sur la naturalisation des espèces piscicoles et sur les implications biologiques et fonctionnelles de tels phénomènes pour l'écosystème d'accueil. Au travers de l'expression de leurs traits écologiques et au regard des éléments modulateurs circonstanciés, nous viserons à appréhender le potentiel d'implantation de Salvelinus namaycush et Salvelinus alpinus ainsi que les processus intervenant dans celui-ci. Cette démarche abondera celle visant à qualifier les implications biologiques et fonctionnelles de conditions pérennes de forçage piscicole. Ce second axe de recherche sera abordé par l'analyse comparative des communautés natives et des structures trophiques. Appliqué à une collection de 18 lacs piscicoles et apiscicoles répartie sur les massifs des Alpes Grées, du Beaufortain, de la Vanoise et des Cerces, notre travail a pour but de qualifier la place et le rôle tenus par des populations naturalisées de poissons au sein du fonctionnement de ces écosystèmes. Notre programme s'inscrit donc dans une démarche d'acquisition de connaissances concernant les lacs étudiés, les effets induits par les introductions piscicoles et les processus de naturalisation développés par le genre Salvelinus dans ces conditions de milieux. D'un point de vue appliqué, il constitue pour les gestionnaires piscicoles le socle d'une démarche d'évaluation de leurs pratiques et des effets associés. Ce travail permettra également d'appréhender les implications de ces introductions sur le niveau de qualité et le caractère de référence généralement attribués aux lacs d'altitude. D'un point de vue fondamental, il vise à alimenter objectivement les questions et débats portant sur la qualification du rôle que nous tenons dans l'évolution de la structure et de la composition des communautés aquatiques au travers des introductions d'espèces. Il contribuera enfin aux réflexions concernant la place accordée à la composante piscicole dans l'étude des lacs d'altitude.

  • Titre traduit

    Fish assemblages in altitude lakes: Naturalization expression and implications for lacustrine ecosystems and their trophic structures.


  • Résumé

    Each species introduction inevitably modify concerned ecosystem. In the case of originally fishless altitude lakes, this fact instigate deep debates concerning the qualification of the introduction effects as impacts. Those controversies significantly influence limnological studying of those systems. Now widely spread in those lacustrine ecosystems, fishes represent a striking human imprint in biological history of mountain lakes where they play an ambivalent role of forcing and of functional element which need to be objectively qualified. In a context of growing interest for altitude lakes and for their functions and values studying, this work is an indispensable step to the knowledge about those ecosystems and their ecological trajectories. In this aim, we opted for a complementary approach concerning both fish naturalization and biological and functional implications of such phenomena for the receiver ecosystem. Through their ecological traits expression and regard to contextual modulating elements, we'll aim to understand the implantation potential of Salvelinus namaycush and Salvelinus alpinus and working-in process. This approach will abound another who aim to qualify biological and functional implications of introductions in long-lasting condition of fish forcing. This second axis of research will be tackle by comparative analysis of native communities and trophic structures. Applied to a collection of 18 of fish and fishless lakes spread across Alpes Grées, Beaufortain, Vanoise and Cerces mountains, our work aims at to qualify the place and the role held by naturalized fish populations in those ecosystems functioning. So, our program is based on a knowledge acquisition approach concerning studied lakes, fish introductions effects and naturalization process develops by Salvelinus in those environmental conditions. On an applied point of view, it represents for fisheries managers the foundations of an evaluating initiative of their practices and of associated effects. This work will permit to understand implications of those introductions on the quality level and the reference character generally given to altitude lakes. On a fundamental point of view, it aims to objectively feed questions and debates concerning the qualification of our role in the evolution of the structure and composition of aquatic communities through species introduction. It will contribute finally to the reflections concerning the place given to fishes in the studying of mountain lakes.