Une approche du cadre de vie par la gestion urbaine. Le cas des professionnels du logement social (titre provisoire).

par Amandine Mille

Projet de thèse en Aménagement de l'espace, Urbanisme

Sous la direction de Nadia Arab.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec Lab'Urba (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne) (laboratoire) depuis le 01-03-2016 .


  • Résumé

    Contrairement à la plupart des promoteurs immobiliers, les organismes HLM ont fondé leur identité et une conception de leur rôle autour de deux activités, la construction et la gestion de logements sociaux. La maîtrise d'ouvrage HLM est une activité considérée comme stratégique, tandis que la gestion du logement social constitue un champ d'activités important mais moins valorisé. Depuis les années 1990, les transformations du bailleur sont concomitantes à l'évolution des modes de production urbaine et des systèmes d'acteurs en aménagement. La maîtrise d'ouvrage HLM est interpellée pour dépasser l'approche opérationnelle qui l'a longtemps caractérisée, en intégrant des enjeux liés à la "gestion urbaine" des quartiers d'habitat social. Cela conduit des bailleurs à constituer et/ou mobiliser des outils et des dispositifs de gestion, en particulier dans le cadre des opérations de renouvellement urbain. Cela se traduit également par une refondation du processus de production des logements sociaux, autour de l'articulation entre des services internes marqués par un fort cloisonnement : la maîtrise d'ouvrage et la gestion. Comment les bailleurs sociaux s'organisent-ils pour intégrer ces enjeux de gestion urbaine et en quoi cela fait-il évoluer leurs pratiques professionnelles ? La thèse vise notamment à contribuer à une meilleure compréhension des pratiques professionnelles du bailleur compris comme une organisation singulière, et à la conceptualisation de la gestion urbaine, une notion qui intéresse au-delà du bailleur social et de la Politique de la Ville.

  • Titre traduit

    Towards a transformation of social landlords' practices in France


  • Résumé

    There are lots of scientific researches about public housing, housing laws and directives, and urban renewal in France, in particular with the “Politique de la Ville” since the end of the Twentieth Century. However, there are few researches on the social landlords who build and manage social housings. Their practices evolve with the transformation in urban planning and the French “Programme national de rénovation urbaine”, an ambitious urban program started in 2003. Their main activity is the construction of social housings but, now, they have to develop new skills: why social landlords think they have to evolve? They have to focus on “urban management” at the beginning of urban design. What consequences on their professional practices? What obstacles and levers to change? The goal of this thesis is to understand transformations of social landlords and the consequences on their organization, their practices and professional cultures.