Rôle de la Phgdh astrocytaire dans l'apprentissage et la mémoire et ses implications dans l'établissement de la maladie d'Alzheimer.

par Marianne Maugard

Projet de thèse en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Gilles Bonvento.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Signalisations et Réseaux Intégratifs en Biologie , en partenariat avec Cea Cnrs UMR 9199 - Laboratoire des Maladies Neurodégénératives: mécanismes, thérapies, imagerie (MIRCen) (laboratoire) , Cell-cell interactions in neurodegeneration (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2015 .


  • Résumé

    La Phgdh détourne une partie du flux glycolytique astrocytaire vers la production de D-sérine. Cette D-sérine joue un rôle dans l'établissement de la LTP. En modulant le niveau d'expression de la Phgdh dans les astrocytes des hippocampes de souris in vivo (par l'utilisation de shRNAs ou de la stratégie CRISPR), on cherche à savoir si l'expression de cette enzyme a une influence sur le niveau de D-sérine disponible et donc sur l'établissement de la LTP à la synapse. Ces résultats nous permettrait d'établir un lien entre les déficits métaboliques précoces observés dans la maladie d'Alzheimer et les pertes cognitives qui témoigne de la pathologie.

  • Titre traduit

    Role of astrocytic Phgdh in learning and memory and its implications in Alzheimer's disease.


  • Résumé

    Phgdh diverts part of the glycolytic flux to produce D-serine in astrocytes. D-serine is involved in LTP establishment. Modulating the level of Phgdh expression in mice hippocampus in vivo (using shRNAs and CRISPR strategy), we want to measure the impact of the expression of this enzyme on the level of D-srine, and then on LTP establishment. These results would help us to find a link between early metbolism deficits observed in Alzheimer's disease and symptomatic memory loss.