Mort cérébrale et nouvelles technologies

par Jean-François Mbaye

Projet de thèse en Droit public

Sous la direction de Michel Borgetto.


  • Résumé

    Face à l'émergence des nouvelles techniques et avancées notamment médicales, la présence d'un médecin pour constater l'état de mort s'impose. La définition de la mort apparaît comme une complexité amenant les professionnels à la qualifier de processus, plutôt que d'un état achevé. On parle d'ailleurs d'états limites de la conscience. Dans son ouvrage intitulé "Introduction générale à la biothique", Monsieur Guy DURAND rappelle la nécessité pour les individus de recentrer dans un cadre éthique les avancées technologiques concernant le domaine humain. La bioéthique répondra à ce besoin dès les années 1970. Dans le cadre de ma réflexion, il s'agit de s'investir dans l'analyse juridique du regard qui est porté sur l'état de mort cérébrale, se trouvant profondément modifié en raison des progrès scientifiques et technologiques réalisés en matière médicale.


  • Pas de résumé disponible.