La construction de la paix et ses limites. Réflexions à partir du cas de la Colombie

par Lyda Garcia Delgado

Projet de thèse en Sciences Politiques

Sous la direction de Stephen Launay.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisations, Marchés, Institutions , en partenariat avec LIPHA - Laboratoire Interdisciplinaire d'Etude Politique HANNAH ARENDT (laboratoire) depuis le 01-12-2015 .


  • Résumé

    Cette recherche propose de mener à bien une réflexion partant d'un examen des conditions de possibilité de construction de la paix, ceci à la lumière de l'histoire du cas de la Colombie. L'intention qui la guide est, au départ, de reprendre à nouveaux frais l'analyse de l'ensemble de ce qu'il est convenu d'appeler le conflit armé, ses origines politiques, économiques et sociaux, ses acteurs et les effets qui apparaissent comme les plus importants, en soulignant notamment la polysémie des phénomènes qui sont ainsi désignés. La normalisation de la violence, par exemple. Traiter du cas de la Colombie, de sa problématique spécifique de la guerre et de la paix implique de toute évidence une contextualisation historique qui mette en valeur les causes structurelles de la violence et les facteurs belligènes en prenant les importantes bases du droit, la philosophie politique, et la science politique. Ce point d'entrée en matière vise à établir une base de compréhension de la complexité du conflit et à proposer des formes de construction de la paix qui soient aussi bien réalistes que créatives et utiles, et que par conséquence, peuvent être transformés en politiques publiques opérant au milieu même des confrontations armées actuelles que persistent et se transforment malgré la signature du l'Accord de paix avec la guérilla des FARC (Forces armés révolutionnaires de la Colombie), car les acteurs liés aux intérêts de la guerre sont nombreux et changent constamment les dynamiques propres à celle-ci. En ce sens, les expériences d'autres pays (comme l'Argentine, le Salvador, le Pérou, le Mozambique, le Rwanda et bien évidement, la France de la post-guerre) mais aussi celles qui ont été acquises par la même auteure pendant environ dix années dans le domaine de droit international et droit international humanitaire, constituent un outil fondamental pour cette recherche, étant donnée que la conception des politiques publiques ne peut être envisagée que avec le travail en terrain. Toutes ces observations comparées permettront de mieux cerner les faiblesses à cet égard et d'envisager les voies et moyens mieux adaptés à l'établissement d'un plan de paix plus solide et plus durable. L'ensemble de cette réflexion est à la fois théorique -genre propre à ce travail universitaire-, car la paix est toujours et par excellence un concept philosophique et moral (lié à celui de la justice), mais aussi pratique, dans la mesure où elle vise à obtenir les connaissances essentielles qui pourraient, en outre, permettre de renforcer les capacités positives des acteurs sociaux (les victimes, les réintégrés et les membres des institutions) à développer des processus substantiels qui misent sur l'équité et l'approfondissement de la démocratie et qui permettent, ces connaissances, de mieux envisager des formes de travail en vue de la construction de la paix en Colombie, tout en en signalant les limites.

  • Titre traduit

    The Peacebuilding and limitations. Reflections from the case of Colombia


  • Résumé

    The main topic of this work represents the construction of the peace in Colombia. It is interesting because this country lives very particular political, cultural and social changes due to the different dynamics of the current conflict in all regions of it and to the impact of the peace process in the actors involved in the armed conflict. The 2014-2018`s Government proposes the reparation of the damages caused to the conflict`s victims although the conflict does not end. On the other side, the Government denies the existence of other illegal armed groups different than the FARC. This will put in risk the achievement of a sustained peace. This entire context obligates the study of the different ways of the construction of the peace not only for Colombia but also for the other countries that suffer of an armed conflict in the world.