Une considération clinique du vieillissement par l’utilisation conjointe des méthodes projectives et de la systémique familiale. : le Family Aperception Test (F.A.T), révision et validation en milieu institutionnel gérontologique français.

par John Fernandes

Projet de thèse en Doctorat psychologie

Sous la direction de Claude Ferrand.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Tours) depuis le 18-11-2015 .


  • Résumé

    L’arrivée en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) constitue une transition de vie, une étape importante. Annonciatrice de la fin d’une vie au domicile, elle est souvent mal vécue par ceux qui la traversent. Symbole d’une fragilité et/ou d’une dépendance avérée, elle est aussi emplie d’un sentiment d’échec, celui de ne pas avoir pu/su "tenir bon". C’est dans cette phase de deuil puis, au delà d’une rupture "suffisamment" mentalisée, que la personne pourra entamer un processus d’acceptation. Pour ce faire le psychologue en est incontestablement l’un des interlocuteurs privilégiés, mais c’est avant tout sa famille qui s’avèrera une ressource fondamentale pour l’y aider. A condition que cette dernière opère selon des modes transactionnels efficients. Pour en rendre compte, d’importants dispositifs tels que "l’évaluation clinique" sont présents au sein même de la toolbox du psychologue. En ce sens, le champ conceptuel relatif aux "méthodes projectives", en milieu gérontologique, paraît être un moyen judicieux d’y parvenir. Toutefois, et hormis des limites conceptuelles voire méthodologiques importantes, certains d’entre eux (e.g., Senior Apperception Test – SAT – Bellak, 1975) ont l’inconvénient d’être uniquement pensés dans le cadre d’une évaluation individuelle, pointant ainsi les processus intrapsychiques et non "la relation" (ou l’objet de l’évaluation familiale). Pour pallier à cette considération "unitaire" de l’Être Humain, les méthodes projectives recèlent un autre test, le Family Apperception Test (FAT) conçu par Sotile et al. (1991). Il s’agit en somme d’un test "thématique" constitué de 21 planches mettant en scène des situations, des constellations, et des activités familiales dites "habituelles". Elles suscitent aussi « un large éventail d'associations projectives sur les processus et les structures familiales, ainsi que des réactions affectives en rapport avec des interactions familiales spécifiques » (adaptation française, Editions du Centre de Psychologie Appliquée, 1999). Bien qu’il existe « malheureusement peu d’instruments cliniques adaptés à l’évaluation des systèmes familiaux » (Carlson, 1987), ce test a retenu notre attention en ce sens qu’il réunit dans la pratique clinique à la fois l’évaluation individuelle et l’évaluation familiale. En revanche, une de ses principales limites réside dans le fait qu’il est originellement conçu pour l’évaluation d’un public jeune (âgé entre 6 et 15 ans) ne permettant donc pas, de prime abord, de rendre compte de la saillance d’un système familial dès lors qu’il est proposé à un sénior. Pour cette raison, cette thèse aura pour principal objectif de réviser le FAT afin de l’adapter à la réalité française, auprès d’une population âgée évoluant en milieu institutionnel. Pour ce faire, et après avoir rendu compte des limites du système de catégorisation de réponses dans sa version actuelle, nous aurons pour mission d’en concevoir un nouveau adapté à une population française de plus de 75 ans, évoluant en institution de type EHPAD. En ce sens, nous avons le souhait de favoriser l’émergence de l’outil dans une pratique institutionnelle tant l’entrée en EHPAD constitue une expérience particulière, à l’origine de modifications dans le système familial (Darnaud, 1999 ; Donnio, 2005). Puis, nous mettrons en évidence les qualités psychométriques du test dans sa version révisée. Enfin, nous soulignerons l’intérêt de prendre en compte la notion de « changements adaptatifs », en discutant de façon théorique puis pratique, des modèles transactionnels en présence dans un système familial. Ceci comme indicateurs de changements adaptatifs (auprès d’un sénior évoluant en institution). Il s’agira, du reste, de rendre compte qualitativement de la version révisée du FAT (c’est-à-dire opérationnalisée/adaptée à la réalité française auprès d’adultes sénescents évoluant en institution).


  • Pas de résumé disponible.