Vers une modélisation du réseau de signalisation de l'auxine au cours du développement de la marge foliaire.

par Léo Serra

Projet de thèse en Biologie

Sous la direction de Catherine Perrot-Rechenmann.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences du Végétal : du gène à l'écosystème (2015-.... ; Orsay, Essonne) , en partenariat avec Institut Jean-Pierre Bourgin (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Le projet de thèse fait partie intégrante d'un plus vaste projet, le projet SERAATIONS, soutenu par l'ANR et qui implique différents membres de l'équipe Facteurs de Transcription et Architecture (FTA, P. Laufs, IJPB, Versailles) ainsi que des collaborateurs au RDP de Lyon (équipes d'A. Boudaoud et de T. Vernoux) et à l'INRIA de Montpellier (équipe de C. Godin, Virtual Plant). Le projet SERRATIONS s'appuie sur des données récentes concernant des facteurs de transcription clés pour la régulation de la morphogenèse des feuilles ainsi que sur l'avancée des connaissances des mécanismes généraux de signalisation de la phytohormone auxine, laquelle joue un rôle majeur dans le contrôle de ces processus. Le projet d'ensemble vise à identifier les modules de signalisation de l'auxine impliqués dans la morphogenèse des feuilles et à intégrer ces données dans un modèle mathématique aidant à conceptualiser puis à tester les mécanismes fins de régulation de la taille et de la forme des feuilles. Dans ce vaste contexte, le projet de thèse est focalisé sur l'étude dynamique des réponses précoces à l'auxine et leur contribution aux indentations foliaires.

  • Titre traduit

    Towards the modelling of the auxin signalling network in the specific context of leaf margin development


  • Résumé

    The thesis is part of the larger project, named SERRATIONS, supported by the ANR and involving various members of the FTA team (P. Laufs, IJPB Versailles) and collaborators (teams of A. Boudaoud and T. Vernoux, RDP, Lyon and the team of C. Godin, Virtual Plant Montpellier). The SERRATIONS project is based on recent data relative to key transcription factors regulating leaf morphogenesis and advanced knowledge on the generic signalling mechanisms of the phytohormone auxin that plays a critical role in the control and coordination of cellular responses sustaining leaf size and shape. The overall goal of the project is to identify auxin signalling modules involved in leaf morphogenesis and to integrate these data in mathematical modelling to provide new insights into complex regulatory networks acting on leaf morphogenesis and to further test model-derived hypotheses. In this broad context, the thesis project is focused on early auxin responses and their contribution of leaf serrations.