Identification de nouvelles thérapeutiques ciblées dans le cancer du sein à l'aide d'un large panel de tumeurs humaines xénogreffées

par Florence Coussy

Projet de thèse en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Ivan Bieche.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Cancérologie : biologie - médecine - santé , en partenariat avec Service de Génétique, Unité de Pharmacogénomique (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 02-11-2015 .


  • Résumé

    Les patientes ayant un cancer du sein triple négatif (TNBC) ont un pronostic réservé lié au manque de thérapeutiques autre que la chimiothérapie. La mise en évidence de thérapies ciblées adaptées à la biologie de ce type de cancer est une priorité de recherche. Les études récentes du profil génomique des cancers triple négatifs ont permis d'améliorer notre connaissance sur cette maladie. Un des résultats majeur de ces études, est la classification des TNBC en différents sous type génomique, ayant mis en évidence l'hétérogénéité majeur de ces cancers. Les xenogreffes (PDX) de tumeurs humaines conservent la morphologie, l'hétérogénéité cellulaire et le profil moléculaire de la tumeur originale dont elles proviennent. Elles sont donc un très bon modèle pour tester différentes thérapeutiques ainsi que pour identifier et valider différents bio-marqueurs de sensibilité ou de résistance aux traitements. Dans mon projet, nous proposons de tester différentes thérapeutiques sur un grand nombre de xénogreffes de tumeurs humaines triples négatives. L'étude des différentes thérapies ciblées sur un panel de xénogreffes permettra : - d'identifier un groupe répondeur et un groupe résistant pour chaque thérapeutique - d'identifier de manière rétrospective les bio-marqueurs de réponse ou de résistance pour chaque drogue testée Nous proposons de modifier l'approche pré-clinique classique ou seulement quelques modèles tumoraux sont testés en 10 replicates avec une approche « xeno-trial » ou une drogue est testée dans un grand nombre de modèles tumoraux. Cette étude a pour buts : - d'optimiser le traitement du cancer du sein triple négatif en mettant en évidence de nouvelles thérapies ciblées adaptées - de mettre en évidence en plus des anomalies ciblées, un set de bio-marqueurs prédictifs de réponse aux thérapies

  • Titre traduit

    Identification of new targeted therapeutic strategies for the management of breast cancer using a large panel of patient-derived xenografts


  • Résumé

    Patients with triple negative breast cancer ( TNBC) have a poor prognosis in particular because of lack of therapeutic other chemotherapy. The discovery of targeted therapies adapted to the biology of this type of cancer is a priority of research. Recent studies of the genomic profil of TNBC allowed improving our knowledge on this disease. One of the major results of these studies were the classification of the TNBC in different genomic type, and the highlighting of the heterogeneity of breast cancers. Patient derived xenograft (PDX) of human tumors preserves the morphology, the cellular heterogeneity and the molecular profile of the original tumor from which they result. They are a very good model to test different therapeutic as well as to identify and validate various biomarkers of sensibility or resistance of treatments. In my project, we test different targeted therapies on a large number of TN PDX. The study of the various therapies targeted in PDX will allow: - To identify a sensitive and resisting group for targeted therapies - To identify the biomarkers of sensibility or resistance for every tested drug We suggest modifying the classic preclinical approach (only some models are tested in 10 replicates) with an approach "xeno-trial" where one drug is tested in a large number of models. This study aims: - To optimize the TNBC treatment by highlighting new adapted targeted therapies - To highlight a set of predictive biomarkers for targeted therapies