Le parcours de soin des greffés cardiaques en France : Détermination des facteurs associés à leur accès à la greffe

par Christelle Cantrelle

Projet de thèse en Santé publique - épidémiologie

Sous la direction de Olivier Bastien et de Philippe Tuppin.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Santé Publique , en partenariat avec Agence de la biomédecine (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    La greffe cardiaque est un traitement majeur de l'insuffisance cardiaque terminale. Dans un contexte d'augmentation du nombre de patients, la pénurie d'organes implique une sélection des patients inscrits sur la liste d'attente. L'Agence de la biomédecine est responsable de la gestion de cette liste ainsi que de l'allocation des greffons. Elle participer à l'amélioration de l'accès à la greffe en inscrivant la greffe dans une filière de soins qui recouvre l'évaluation des besoins Le travail débute par une étude approfondie de description de la population des malades inscrits en liste d'attente cardiaque entre 2010 et 2013 à partir des informations contenues dans CRISTAL la base nationale des inscrits en liste d'attente . Une analyse comparative du devenir de ces malades un an après leur inscription sur la liste d'attente (toujours en attente, décédé ou greffé) selon leur caractéristiques (caractéristiques biologiques, de sévérité de la pathologie cardiaque et des comorbidités) est réalisée grâce à des méthodes de survie. La prise en compte des risques concurrents de greffe et de décès permet de développer un outil de détection des facteurs influençant ces 2 évènements « per se » ou bien dans le système où l'allocation des greffons basé sur la gravité des malades influence fortement ce devenir. Cette étude est complétée par une analyse de la disparité géographique de l'accès à la greffe grâce à la méthode de Funnel plot avec un ajustement calculé par la méthode de Fine and Gray. La méthode de survie mixte nous permet de détecter des équipes de greffe avec un faible accès à la greffe en prenant en compte la gravité des malades (facteurs d'ajustement des candidats et des centres de transplantation). Les informations l'année précédent la greffe sont obtenues à partir des informations hospitalières contenues dans le PMSI (Programme de médicalisation des systèmes d'informations). Les parcours de soin ainsi déterminés, nous permettrons de mieux connaitre la prise en charge hospitalière des malades.

  • Titre traduit

    Analysis of care pathways in heart transplantation in France: Factors associated to access to transplantation


  • Résumé

    Heart transplantation is a major issue for end-stage heart failure. In a context of organ shortage, it implies selection of patients. Current French allocation rules give priority to the sickest recipients. We began by a description of patients between 20110 and 2013 with CRISTAL the French national database of patients registered on the heart waiting list. Then, those patients were described according to their behavior at 1 year. Survival analysis considering death and transplantation as competing events was performed. Instantaneous risks (Cox cause specific hazard) and absolute risks (Fine and Gray sub-distribution hazard) were evaluated and compared to assess the real impact of current allocation rules. The second step follows analysis by transplant teams to detect any geographic's disparities. A combination of survival (mixte models) and funnel plot methods have permitted to detect the transplant teams with low access to transplantation on the waiting list. At the end, PMSI data have allowed us to prospect for the first time the care pathways before the registration on the waiting list. This knowledge help us to better understand trajectory of heart transplant in France.