Influence du genre sur la prise en charge des patients diabétiques âgés en soins primaires

par Abdallah Al-Salameh

Projet de thèse en Santé publique - épidémiologie

Sous la direction de Virginie Ringa et de Laurent Becquemont.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Santé Publique , en partenariat avec CESP - Centre de recherche en Epidemiologie et Santé des Populations (laboratoire) , Sexualité et soins (Genre, Sexualité, Santé) (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-11-2015 .


  • Résumé

    Au cours des dernières années le diabète de type 2 est devenu une maladie gériatrique par excellence avec âge moyen des diabétiques de type 2 de 65,9 ans et une prévalence de 14,2 % chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Le diabète de type 2 est plus fréquent chez les personnes âgées de sexe masculin (18,4 % pour les hommes âgés de plus de 65 ans contre 10,8% pour les femmes), mais avec le vieillissement de la population on peut s'attendre à une proportion plus élevée de femmes âgées diabétiques. Or, il s'avère que les femmes, tous âges confondus, sont moins bien traitées que les hommes avec moins de patientes qui atteignent les objectifs et une proportion de complications liées au traitement supérieure chez elles par rapport aux hommes. De plus, le contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire est moins bon chez les patientes diabétiques de type 2 que chez les patients et la maladie cardiovasculaire a plus d'impact sur elles que sur les hommes. Dans ce travail nous allons essayer de déterminer si les femmes âgées diabétiques de type 2 sont aussi bien traitées et contrôlées que les hommes et s'elles ont un taux comparable de complications liées au traitement ou de complications de la maladie par rapport au taux des complications chez les hommes. S'il y a une différence liée au sexe, nous essayerons de déterminer quel sont les facteurs associés à cette différence et notamment est-ce que le sexe du médecin traitant interfère avec l'équilibre glycémique, et en conséquence, les complications. L'influence du genre sur la prise en charge, celui des patients et des médecins, n'a pas été abordée dans une population française de diabétiques âgés. Dans le contexte d'une féminisation du corps médical, nous espérons que la mise en évidence de différences de prise en charge liées au sexe pourra conduire à des recommandations visant à améliorer la prise en charge globale de ces patients.

  • Titre traduit

    Gender-related differences in the management of elderly patients with type 2 Diabetes


  • Résumé

    Type 2 Diabetes Mellitus is a major health problem in the elderly with more than one half of T2DM patients older than 65 years. Many studies report that female diabetics are less likely to reach good-control of their diabetes. Moreover, cardiovascular complications have more negative impact on female diabetics than males ones. So the elderly female diabetics might represent a vulnerable group in whom there is a room for improving management. The primary objective of this research is to look for sex-related difference in glycemic control and diabetic complications in a cohort of 983 non-institutionalized elderly patients with T2DM that had been followed up for 3 year-period. If such a sex-related difference is found, we will try to explain it and to determine the associated factors. A special attention will be given to the role of general practitioner gender and its effect on the management of his/her diabetic patients. We hope that the demonstration of a gender-related difference would lead to the implementation of some corrective measures resulting in a better care of female diabetic patients.