Quatre essais sur les cycles politico-budgétaires et les cycles politico-législatifs

par Mamadou Boukari

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Aurélie Cassette et de Étienne Farvaque.

Thèses en préparation à Lille 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management (Villeneuve d'Ascq) , en partenariat avec Lille économie et management (LEM) (laboratoire) depuis le 10-10-2014 .


  • Résumé

    Constituée de quatre chapitres, cette thèse s’intéresse aux cycles politiques dans les annonces et les réalisations budgétaires ainsi que dans la production législative. Ainsi, le premier chapitre analyse les déterminants et les conséquences électorales d'une variation des dépenses communales en France et teste la présence d’effets non-linéaires entre cette variation et la marge électorale. Les résultats montrent que l'opportunisme paie électoralement et cet opportunisme augmente avec le degré de concurrence électorale. Le chapitre 2 compare la nature et les déterminants des biais dans les annonces budgétaires des départements français et des communes portugaises. Nous montrons que ces biais sont principalement liés au calendrier électoral et aux facteurs institutionnels comme l'autonomie financière. Dans le troisième chapitre, le concept de biais d’optimisme et son impact sur l'ampleur du cycle politique est analysé théoriquement et empiriquement. Le résultat montre un effet positif du biais d’optimisme sur la structure budgétaire en faveur des dépenses d’investissement. Enfin, le chapitre 4 étudie l’impact de la production législative et réglementaire sur la popularité du Président et du Premier Ministre français au cours de la période 1990-2010. Les résultats montrent que la popularité de l'exécutif est en partie liée à la production de lois et décrets; ce qui pousse l'exécutif à légiférer frénétiquement tout en adoptant un agenda stratégique. Les résultats confirment également l'hypothèse selon laquelle les électeurs tiennent les décideurs politiques pour responsables de la situation économique.

  • Titre traduit

    Essays on Political Budget and Legislative Cycles


  • Résumé

    This thesis consists of four essays on instances and electoral/popularity consequences of alternative political cycles. The first essay investigates the existence of a two-way relationship between municipal election results and the size of fiscal policy manipulation, searching for the presence of non-linearities. The results indicate that opportunism pays off and is non monotonically related to the win margin. The second essay analyzes the nature and determinants of budget forecast errors using a comparative approach. For instance, it provides a unique comparison between French and Portuguese local governments. The results show that budget forecast errors are driven by electoral motivations and by institutional characteristics. The third essay analyzes the impact of optimism bias on the budget composition. The results indicate that when an incumbent is optimistic about her reelection, she tends to behave less opportunistically. Finally, the fourth essay analyzes the relations between the legislative production and the gains of popularity for the President and the Prime Minister in France. The findings indicate that the Executive's popularity depends on legislative activism, creating reasons to legislate frantically, but also that the Executive has strong incentives to strategically set the legislative agenda, possibly timing landmark laws during honeymoon periods, and more specific laws in the last months of their term, depending on the tone of the campaign. Our results also confirm the traditional view, according to which incumbents are always bestowed with favorable ratings when the economic situation is good.