La sententia dans le principat : Les changements politiques et socioculturels à travers la rhétorique et l'éloquence de la Rome impériale

par Nathan Thompson

Projet de thèse en Langues et littératures anciennes

Sous la direction de Charles Guerin.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de Ecole doctorale Cultures et Sociétés (Créteil ; 2015-....) , en partenariat avec LIS - Lettres Idées Savoir (laboratoire) depuis le 01-01-2016 .


  • Résumé

    L'objectif ultime de ce travail de recherche est d'analyser les changements politiques et socioculturels tels qu'ils apparaissent à travers la rhétorique et l'éloquence de l'époque impériale à Rome. La rhétorique, à l'époque républicaine, avait certaines « règles » issues de la tradition politique et exprimées par le mos maiorum. Or ces «règles» rhétoriques, ainsi que l'éloquence dans son ensemble ont évolué en même temps que la société romaine, avec l'instauration du Principat. L'étude particulière de l'utilisation de la sententia sera pour nous l'outil heuristique pour accéder à une meilleure connaissance des changements majeurs de l'histoire, de la littérature et de la rhétorique à Rome.

  • Titre traduit

    Sententia in the principate : The political and sociocultural changes across rhetoric and eloquence in Imperial Rome


  • Résumé

    The objective of this dissertation is to analyze the political and sociocultural changes which occur in rhetoric and eloquence under Imperial Rome. Rhetoric, while Rome functioned as a republic, had certain political "rules" which would adhere to the mos maiorum. However, these rhetorical rules (as well as rules regarding eloquence) evolved simultaneously with Roman culture as their society moved into the Principate. This particular study will use "sententia" as a heuristic tool in order to better understand these major changes in history, literature, and rhetoric in Rome.