Réactance psychologique : quels effets/quelles conséquences sur le comportement du consommateur ?

par Virginie Uger (Rodriguez)

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Nathalie Guibert.


  • Résumé

    En 2016, la théorie de la réactance psychologique de Jack W. Brehm aura 50 ans. Malgré ses 50 années, elle est plus jamais d'actualité dans une société où les technologies n'ont de cesse de se développer, et où les pratiques/techniques marketing sont de plus en plus ciblées afin d'atteindre les objectifs visés. En 2006, lors du Congrès de l'AFM, les chercheurs Darpy et Prim Allaz faisaient état chez les consommateurs d'une "défiance et résistance croissantes au marketing". Avec l'essor d'internet, les mobiles et autres objets connectés, le consommateur est de plus en plus averti, et de plus en plus réactant voire hermétique face aux tentatives d'influence ou de persuasion utilisées par les professionnels du marketing. Il semble donc en passe de prendre le pouvoir face aux marques. Mon projet de thèse a pour objectifs : d'explorer le concept de la réactance psychologique dans le champs du marketing, de déterminer les impacts de la réactance sur le comportement du consommateur, de mesurer la réactance afin de déterminer des profils type de réactants, d'anticiper cet état...


  • Pas de résumé disponible.