Faire face à la discrimination multicritère dans les entreprises en France

par Mbene Diop (Ndao)

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Jean david Avenel.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisations, Marchés, Institutions , en partenariat avec LIPHA - Laboratoire Interdisciplinaire d'Etude Politique HANNAH ARENDT (laboratoire) depuis le 01-12-2015 .


  • Résumé

    Le travail étant un facteur important d'intégration, l'entreprise doit être un lieu de développement personnel, c'est à dire d'enrichissement à travers les autres, et de développement professionnel par le développement des compétences et des habilités (S. Leroy, A.S. Meplomt, H. Tagliabue, J. C. Yagoubian, 2007). Le but de notre recherche répond à ces enjeux. Notre objectif est de comprendre comment est ce que les femmes cadres musulmanes réagissent face à une discrimination multicritère basée sur l'origine, le genre et la religion. Conceptuellement il s'agit pour nous de chercher à comprendre comment des personnes font face à une menace identitaire multiple. Ce sujet constitue une nouveauté dans le champ des travaux sur la discrimination. La littérature a fourni beaucoup de travaux sur la discrimination, plus particulièrement la discrimination liée à l'âge (Butler 1969, Branine and Glover 1997, Grima 2011), à l'origine (Beque M. 2005), au genre (Corning A. and Krengal M., 2002 ; Gutek B., Cohen A., and Tsui A. (1996). Cependant, la discrimination liée à la religion a été très peu abordée, et la communauté scientifique fait l'impasse sur une vision active de la personne face à une discrimination multicritère. Une littérature importante montre que les femmes d'origine étrangère sont discriminées sur le marché du travail tant parce qu'elles sont femmes que parce qu'elles sont étrangères (Firgul, N. 1999 ; Manço U., 2000; Felde et Al., 1997; Agenda interculturel, 2000 etc.). Selon une enquête de Van Roost et Buyse (1992), il y a des entreprises qui limitent l'emploi de femmes sous prétexte qu'une femme, à compétence égale avec un homme, est moins disponible et moins fiable, surtout lorsqu'elle a des enfants. D'autres entreprises expliquent leur manque de motivation à recruter des personnes immigrées par le fait que ces dernières auraient, selon elles, de faibles qualifications professionnelles, des difficultés d'adaptation professionnelle, et de communication, manqueraient de connaissances linguistiques et seraient complexées. De plus, les immigrés, plus particulièrement les musulmans, sont supposés avoir une expression religieuse excessive, et susciterait des tensions au sein de l'entreprise. Les contraintes administratives, dont la demande d'autorisation de travail et les démarches de changement de statut, sont également soulignées (Van Roost et Buyse, 1992). Comprendre comment ces femmes cadres se reconstruisent d'un point de vue identitaire, face à cette discrimination multicritère, sera pour nous une façon de contribuer à l'enrichissement du champ de recherche sur la discrimination d'une étude sur des acteurs subissant une menace identitaire importante. Sur le plan sociétal et managérial, c'est une façon d'entamer une réflexion sur des dispositifs de soutien à ces femmes qui occupent des postes stratégiques et participent considérablement à la croissance de l'économie française. Ce projet est structuré en trois parties. Dans un premier temps nous mobiliserons les cadres théoriques de l'identité sociale (Tajfel, H. and Turner, J.C., 1986), de la menace identitaire (Petriglieri , 2011) et de la dissonance cognitive (Festinger, 1957). Ensuite nous exposerons les enjeux de la construction identitaire (Sainsaulieu, 1985 ; Watson, 2008 ; Dubar, 2011) dans le cadre d'une discrimination multicritère basée sur l'origine, la religion et le genre.

  • Titre traduit

    To cope with multiple discriminations in french companies


  • Résumé

    Work is an important factor of integration, the company must be a place of personal and professional development through the development of skills and abilities (S. Leroy AS Meplomt, H. Tagliabue, JC Yagoubian, 2007). The aim of our research addresses these issues. Our goal is to understand how is that Muslim women executives react to a multi discrimination based on origin, gender and religion. Conceptually it is for us to try to understand how people face multiple identity threat. This topic is new in the field of work on discrimination. Literature has provided a lot of work on discrimination, particularly discrimination based on age (Butler 1969 Branine and Glover 1997 Grima 2011), originally (Beque M. 2005), gender (Corning A. and Krengal M., 2002. Gutek B. Cohen A., and A. Tsui (1996) However, discrimination based on religion has been very little develop, and the scientific community ignores an active vision the person facing discrimination on multiple criteria. A large literature shows that foreign women are discriminated in the labor market both because they are women and because they are foreign (Firgul, N. 1999; Manço U., 2000. Felde and Al, 1997; intercultural Agenda 2000 etc.). According to a survey of Van Roost and Buyse (1992), there are companies that limit the employment of women under the pretext that a woman being equal with a man, is less available and less reliable, especially when it children. Other companies explain their lack of motivation to recruit immigrants that the past would, in their view, low vocational qualifications, vocational adjustment difficulties, and communication, language skills and fail to be complexed. Furthermore, immigrants, particularly Muslims, are believed to have excessive religious expression, and would create tensions within the company. Administrative constraints, whose application for a work permit and change of status procedures, are also highlighted (Van Roost and Buyse 1992). Understanding how these frameworks women rebuild an identity perspective, discrimination face this multi-criteria, will be a way for us to contribute to the enrichment of the search box on discrimination of a study on the actors undergoing an identity threat important. On the societal and managerial level, it is a way to start thinking about the support systems for these women who occupy strategic positions and significantly contribute to the growth of the French economy. This project is structured in three parts. Initially we will mobilize the theoretical frameworks of social identity (Tajfel, H. and Turner, JC, 1986), the threat of identity (Petriglieri, 2011) and cognitive dissonance (Festinger, 1957). Then we will discuss the issues of identity construction (Sainsaulieu, 1985; Watson, 2008; Dubar, 2011) as part of a multi discrimination based on origin, religion and gender.