La transgression des règles prescrites au sein des organisations : le cas des chirurgiens au bloc opératoire

par Leslie Lepront

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Jean Paul Dumond.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisations, Marchés, Institutions , en partenariat avec IRG - Institut de Recherche en Gestion (laboratoire) depuis le 15-09-2015 .


  • Résumé

    De nombreuses études dans le champ de la gestion des organisations ont démontré l'existence de pratiques transgressives au sein des entreprises. Le bloc opératoire, cœur de l'hôpital et milieu de travail atypique, bien que considéré comme hyper-sécurisé, n'échappe pas à ces pratiques. En effet, il forme un monde particulier, « horsnormes » facilitant l'expression de comportements transgressifs, voire « déviants », émanant de la part des chirurgiens, notamment. La littérature suggère que le motif de la transgression au sein des organisations n'émane pas exclusivement de la différence entre le travail prescrit et le travail réel. Les individus pourraient au contraire, trouver plusieurs motifs à la transgression : pour exprimer la peur générée par le travail ou pour valoriser une culture professionnelle, transmise et apprise par les pairs. Elle pourrait également provenir d'une intention délibérée de violer les règles établies, dans le but de nuire à l'organisation ou à un individu, d'économiser ses efforts dans le travail ou encore d'exprimer une résistance. Ainsi, chaque transgression relève de la construction d'un processus, créé par les acteurs, de manière implicite, voire non-consciente. A la suite de cette revue de littérature, nous chercherons à conforter deux hypothèses. La première est celle selon laquelle les chirurgiens sont auteurs de pratiques transgressives spécifiques, liées directement à leur activité professionnelle. La seconde, est que le motif semble dépendre du type de règle auxquelles les acteurs sont confrontés. A partir de l'analyse de trois règles types prescrites au sein du bloc opératoire (liée à l'organisation et au fonctionnement, à la traçabilité de l'information, à l'hygiène et à la sécurité), nous chercherons à identifier le motif, soit le processus par lequel se construit la transgression, pour chaque type de règle non respectée. In fine, le but est de pouvoir proposer des stratégies managériales adaptées et efficaces à chaque type de transgression identifiée. L'étude réalisée auprès d'un échantillon d'une vingtaine d'individus, exerçant au sein de l'hôpital et au bloc opératoire, par entretiens semi-directifs, couplés avec différentes phases d'observations, permet, d'une part, de mettre en évidence l'existence d'un rapport singulier des chirurgiens à la transgression. Et, d'autre part, de comprendre l'intérêt, pour les acteurs, de construire des processus de façon non-consciente entrainant des pratiques transgressives.

  • Titre traduit

    The transgression of prescribed rules within the organizations: the case of surgeons in the operating room


  • Résumé

    Many studies in the field of organizations management have demonstrated the existence of transgressive practices within companies. The operating room, the heart of the hospital and an atypical work environment, although considered as hyper-secure, is no exception to these practices. Indeed, it forms a particular world, "horsnormes" facilitating the expression of transgressive behaviors, even "deviant", emanating from the surgeons, in particular. The literature suggests that the motive of transgression within organizations does not originate exclusively from the difference between prescribed work and actual work. On the contrary, individuals could find several reasons for transgression: to express the fear generated by work or to value a professional culture, transmitted and learned by peers. It could also come from a deliberate intention to violate the established rules, with the aim of harming the organization or an individual, saving his efforts in the work or expressing resistance. Thus, each transgression is the construction of a process, created by the actors, implicitly, even unconscious. As a result of this literature review, we will seek to support two hypotheses. The first is that surgeons are the authors of specific transgressive practices directly related to their professional activity. The second is that the pattern seems to depend on the type of rule that the actors face. Based on the analysis of three standard rules prescribed in the operating room (related to organization and operation, information traceability, hygiene and safety), we will seek to identify the reason , Or the process by which the transgression is constructed, for each type of rule not respected. Ultimately, the goal is to be able to propose appropriate and effective managerial strategies for each type of transgression identified. The study, carried out in a sample of about twenty individuals, working in the hospital and in the operating room, through semi-structured interviews, coupled with different phases of observations, allows, on the one hand, To demonstrate the existence of a singular relation of the surgeons to the transgression. And, on the other hand, to understand the interest, for the actors, to build processes in a non-conscious way leading to transgressive practices.