Analyse quantitative automatisée des photorécepteurs de la rétine imagées par optique adaptative

par Kelly Woog

Projet de thèse en Milieux dilués et optique fondamentale

Sous la direction de Richard Legras.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Ondes et Matière , en partenariat avec Laboratoire Aimé Cotton (laboratoire) , Biomédical (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    L'équipe Optométrie & Sciences de la Vision du LAC, dirigée par Richard Legras, est positionnée depuis sa création (12 ans) sur des thématiques de recherche interdisciplinaires à l'interface entre la physique et la biologie (e.g. simulation de la vision centrale fovéale, optimisation d'optiques corrigeant la presbytie). Lauréate de l'appel à projet ASTRE 2014, l'équipe a fait l'acquisition de la caméra rétinienne rtx1 (Imagine Eyes, Orsay). L'imagerie super-résolue ainsi délivrée par l'optique adaptative (physique) rentre au service du diagnostic et du suivi de pathologie de l'œil (biologie-santé). L'exploration de structures biologiques, ainsi que des processus d'évolution de pathologies (ex : DMLA) est ainsi rendue possible. L'imagerie à l'échelle cellulaire de la rétine, qui était un verrou technologique, représente maintenant un élément essentiel pour la prévention, la détection précoce et le traitement personnalisé des maladies rétiniennes ; mais, lorsqu'il est utilisé seul, cet élément est malheureusement insuffisant et nécessite un développement scientifique. Il est nécessaire de fournir des mesures quantitatives des structures visualisées ainsi qu'une base de données cliniques normatives. L'ambition du projet est de fournir aux ophtalmologistes l'ensemble des outils (système d'imagerie, calcul de bio-marqueurs quantitatifs et base normative associée) nécessaires à la détection précoce et au suivi thérapeutique des maladies rétiniennes affectant les photorécepteurs de la rétine. La réussite de ce projet devrait contribuer significativement à préserver la vision de millions de personnes dans le monde.

  • Titre traduit

    Automated quantitative analysis of retinal photoreceptors imaged by adaptive optics


  • Résumé

    The Optometry and vision science team of the LAC, lead by Richard Legras, works since its creation (12 years) on interdisciplinary research fields between physics and biology (e.g. foveal central vision simulation, optimization of optics correcting presbyopia). Awardee of the ASTRE call for proposals in 2014, the team acquired a rtx1 retinal camera (Imagine Eyes, Orsay). The super-resolution imaging given by the adaptive optics (physics) helps the diagnosis and follow-up of eye diseases (biology-health). The exploration of biological structures, as well as diseases evolution process (e.g. AMD) is therefore made possible. The retinal imaging at a cellular level, which was a technological barrier, represents now an essential element for prevention, early detection and custom treatment of retinal diseases. However, when used alone, this device is unfortunately insufficient and requires a scientific development. It is necessary to provide quantitative measurements of visualized structures and a normative database. The aim of this project is to provide ophthalmologists a set of tools (imaging system, quantitative bio-markers calculation and corresponding normative database) required to detect early and follow-up the retinal diseases affecting the retinal photoreceptors. The success of this project could contribute significantly to preserve millions of people sight worldwide.