Développement d'un implant d'ostéosynthèse pour le traitement des fractures de l'humérus proximal et diaphysaire moyen.

par Thibault Goyallon

Thèse de doctorat en Sciences Pour l'Ingénieur

Sous la direction de Pierre Vacher, Christophe Depres et de Laurent Goujon.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences et ingénierie des systèmes, de l'environnement et des organisations (Chambéry) , en partenariat avec Systèmes et Matériaux pour la Mécatronique (laboratoire) depuis le 02-11-2015 .


  • Résumé

    Les principaux enjeux de ce projet sont de pouvoir proposer aux termes des trois années, un implant innovant permettant de conserver le plus souvent possible le capital osseux (donc de favoriser l’utilisation d’un implant plutôt que d’une prothèse qui nécessite l’ablation de la tête de l’humérus), d'anticiper les complications liées à la nécrose osseuse, de minimiser la taille des incisions (technique mini invasive) pour un coût et un temps d'intervention comparable ou inférieurs aux implants actuels. Deux grands types de solutions sont envisagés pour traiter la fracture : Un implant sur mesure (adapté à la morphologie des patients et au type de fracture), qui sera dés-implanté au bout de 18 mois à 2 ans et une gamme de prothèses adaptable à toutes morphologies avec un nombre de référence le plus limité possible. Ces deux solutions seront supportées par une même partie standard de fixation dans la partie diaphysaire saine de l’humérus. Les compétences spécifiques de la société OneOrtho-Medical en termes de fabrication rapide par prototypage par fusion laser vont nous permettre d’envisager de réaliser en des temps record tout ou partie de cet implant sur mesure afin d'envisager une implantation sous 48h après traumatisme.

  • Titre traduit

    Osteosynthesis implant developpement for the treatment of proximal and mid-diaphyseal humerus fractures.


  • Résumé

    The main challenges of this project are to achieve in less than 3 years, an innovative implant for retaining as much as possible bone mass (promote the use of an implant rather than a prosthesis which requires the removal of the head of the humerus), anticipate complications of bone necrosis, to minimize the size of the incisions (minimally invasive technique) for a cost and a surgery time comparable or lower than current implants. Two major types of solutions are envisaged to treat the fracture: A customized implant (adapted to the morphology of patients and various fractures), which will be removed after 18 months to 2 years with a range of adaptable to all morphologies prostheses with a number of references as limited as possible. Both solutions will be supported by the same standard attachment part in healthy diaphyseal portion of the humerus. The specific scope of OneOrtho-Medical in terms of rapid prototyping manufacturing by laser fusion, will enable us to achieve quickly some parts of this custom implant to consider a settlement within 48 hours after trauma.