Fonction d'enzymes de la modification des histones dans le contrôle métabolique et le stress des plantes

par Xiaoyun Cui

Projet de thèse en Biologie

Sous la direction de Dao-Xiu Zhou.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Sciences du Végétal : du gène à l'écosystème , en partenariat avec Institut de Sciences des Plantes de Paris-Saclay (laboratoire) , IPS2 (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 16-09-2015 .


  • Résumé

    Les modifications épigénétiques de la chromatine impliquent habituellement la consommation de métabolites clés et de molécules rédox actives. Le flux métabolique primaire contrôle l'activité des enzymes impliquées dans les modifications de la chromatine épigénétique, telles que la méthylation et l'acétylation, qui ont au contraire un effet sur l'expression des gènes et / ou l'activité enzymatique des voies métaboliques et redox spécifiques (Yuan S et al., 2016). Ainsi, la coordination du métabolisme et la régulation épigénétique de l'expression des gènes est essentielle pour contrôler la croissance et le développement de l'organisme dans l'environnement changeant. Beaucoup a été appris des cellules animales et de levure en ce qui concerne l'interaction entre le métabolisme et la régulation épigénétique, et maintenant le contrôle métabolique des voies épigénétiques dans les plantes est une zone d'étude croissante. Les mécanismes épigénétiques sont assez similaires entre les cellules végétales et mammifères, mais les plantes étant autotrophes, elles présentent des différences très importantes dans le métabolisme et les voies de signalisation métabolique. Dans notre étude, nous étudierons la régulation réciproque entre l'épigénétique des plantes et le métabolisme / redox dans le contrôle de la croissance des plantes et des réponses aux stimuli environnementaux.

  • Titre traduit

    Function of histone modification enzymes in plant metabolic control and plant stress


  • Résumé

    Epigenetic modifications of chromatin usually involve consumption of key metabolites and redox-active molecules. Primary metabolic flux controls the activity of enzymes involved in epigenetic chromatin modifications, such as methylation and acetylation, which conversely have an effect on gene expression and/or enzymatic activity of specific metabolic and redox pathways (Yuan S et al., 2016). Thus, coordination of metabolism and epigenetic regulation of gene expression is critical for controlling organism growth and development in the changing environment. Much has been learned from animal and yeast cells with regard to the interplay between metabolism and epigenetic regulation, and now the metabolic control of epigenetic pathways in plants is an increasing area of study. Epigenetic mechanisms are quite similar between plant and mammalian cells, but plants being autotrophic, they display very important differences in both metabolism and metabolic signaling pathways. In our study, we will study the reciprocal regulation between plant epigenetics and metabolism/redox in controlling plant growth and responses to environmental stimuli.