Quelles pédagogies pour quels urbanismes, à Nantes, dans un contexte globalisé de mutations et d'incertitude ?

par Martin Didier

Projet de thèse en Aménagement de l'espace, urbanisme

Sous la direction de Laurent Devisme.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) depuis le 01-11-2015 .


  • Résumé

    Une forme d’incompréhension persiste quant aux relations qu’entretiennent l’urbanisme et l’espace, le pouvoir et la société, les praticiens, les penseurs, les habitants. Si la question de l’aménagement de l’espace est particulièrement sensible, c’est peut-être parce que nos territoires et leurs contradictions sont le reflet concret, bien visible, de façons de vivre et de penser différentes, de cultures et de traditions opposées, de doctrines périmées et de dogmes nouveaux, de théories et de pratiques mouvantes, de choix assumés et de décisions subies, de l’altérité et de la dissonance. Entre conflit, dissensus, négociation, compétition, cohabitation, compromis, consensus, l’urbanisme revêt de multiples visages et significations souvent contradictoires, si bien qu’il n’est pas si étonnant que l’aménagement des territoires nous renvoie continuellement à la difficulté sociale du vivre ensemble. Cet enjeu maintient la nécessité d’une pensée mobile et critique sur le fait urbain, dans une actualité éternelle où l’apprentissage est continu. Chaque jour, nous devons chercher, essayer de comprendre, apprendre encore et transmettre mieux, en tirant tout le bénéfice du doute. Dans ce sens, l’apprentissage de l’urbanisme est un trajet, un objet, et un projet d’étude. Plus que jamais, les mutations du contexte et l’incertitude de l’avenir place au cœur de nos métiers d’urbanistes, quels qu’ils soient, une dimension diplomatique et pédagogique. C’est la participation à l’exploration de cette dimension qui motive ce projet de recherche, pour tenter de constituer, dans un cadre de thèse, un outil théorique, utile à nos pratiques professionnelles et enseignantes en sciences urbaines.


  • Pas de résumé disponible.