La prohibition de l'usage récréatif du Cannabis au Maghreb.

par Walid Chamkhi

Projet de thèse en Droit privé et sciences criminelles

Sous la direction de Rafael Encinas de Muñagorri.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) depuis le 01-11-2015 .


  • Résumé

    Pas un jour ne passe sans que l'on voit apparaître, dans l'actualité médiatique, un article relatif au Cannabis au Maghreb. C'est plus particulièrement le Royaume du Maroc, pays producteur, qui attire toutes les attentions. Cependant, malgré cette importante couverture médiatique, force est de constater que l'usage récréatif de Cannabis au Maghreb est un phénomène relativement méconnu. Une méconnaissance que l'on retrouve également au sein de la doctrine juridique aussi bien européenne que maghrébine. Cela est, sans doute, dû au manque des recherches universitaires, notamment en sciences juridiques et en histoire, sur la question de l'usage de Cannabis au Maghreb. C'est également, nous semble-t-il, cette ignorance qui compromet l'action des législateurs car, il faut le dire, la prohibition contemporaine est aujourd'hui un échec. Cet échec est dû à l'inopportunité de la réponse pénale apportée au regard de la réalité de la toxicomanie cannabique. Notre étude doctorale vise donc, dans un premier temps, à cerner dans ses dimensions historiques, sociologiques et psychologiques le phénomène d'usage de Cannabis afin de procéder, dans un second temps, à une analyse fonctionnaliste des réglementations en vigueur.


  • Pas de résumé disponible.