Etude empirique de la dynamique des comportements bienveillants et malveillants dans les organisations.

par Jean-Didier Moneyron

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Mathieu Detchessahar et de Sandrine Fremeaux.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de EDGE - Ecole Doctorale de Sciences Economiques et Sciences de Gestion (Nantes) depuis le 01-11-2015 .


  • Résumé

    À l’occasion d’une recherche théorique sur la dynamique des comportements bienveillants et malveillants dans les organisations, plusieurs indicateurs ont été construits et justifiés théoriquement en vue de réaliser un diagnostic de la coopération au sein d’un groupe de travail local, des activités – au sens de Porter – et de l’organisation, et pour proposer des moyens d’intervention permettant de favoriser la coopération interpersonnelle et globale. Ces indicateurs sont : le climat coopératif, la sensibilité aux dons et aux dols, et l’accord avec la Règle d’or éthique dans sa formulation positive et négative. Le projet de cette thèse est de valider empiriquement ces construits et d’établir à partir du terrain des méthodologies permettant de mettre en œuvre un management coopératif et bienveillant.


  • Pas de résumé disponible.