L’évaluation des effets d’un MOOC hybride sur le maintien en formation et les apprentissages réalisés

par Marine Roche

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Collin De la higuera.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de ELICC - Education, Langages, Interactions, Cognition, Clinique (Nantes) depuis le 26-10-2015 .


  • Résumé

    La question de l’enseignement de l’informatique à l’école, et plus particulièrement au code informatique, est un sujet qui fait débat. Il s’agit, dans le cadre de cette thèse, de réaliser une recherche évaluative sur un dispositif expérimental (Class’code) qui a pour ambition de former en ligne trois cent mille formateurs au code informatique par le biais d’un MOOC hybride. Ce dispositif, essentiellement en auto-formation, vise à délivrer à grande échelle, une formation aux éducateurs afin qu’ils l’utilisent dans des activités pédagogiques et qu’ils transmettent des notions de code aux jeunes apprenants. Après avoir étudié la genèse de ce dispositif, la recherche s’attèlera à dégager les caractéristiques individuelles des bénéficiaires favorables à leur engagement et à leur persévérance dans le dispositif. Il s’agira également d’étudier la question des apprentissages réalisés dans le cadre de ce type de formation. Afin de répondre aux questions de recherche, un protocole de suivi des bénéficiaires sera mis en œuvre depuis leur inscription jusqu’à la fin de la formation. Ce suivi s’effectuera en mobilisant plusieurs méthodologies : traitement des « traces » informatiques laissées par les apprenants sur la plateforme, recueil via un questionnaire de leurs caractéristiques individuelles, leur engagement, ainsi que les apprentissages et les compétences auto-rapportés acquis.


  • Pas de résumé disponible.