Les flux d'investissement direct à l'étranger, le commerce extérieur et l'aide internationale : Des opérations qui se complètent ou des transferts financiers indépendants ?

par Hadi Salameh

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Jean Mercier-Ythier et de Bruno Jérôme.


  • Résumé

    L'objectif de cette recherche consiste à faire une analyse économique des transferts internationaux vers les pays en développement, de leur relation avec les facteurs économiques internes de ces pays ainsi que des données statistiques diverses fournies par la Banque Mondiale, l'OCDE et le FMI. Ce sujet s'annonce d'une grande pertinence dans le contexte actuel où se succèdent des crises économiques, sociales et humanitaires dans la plupart des pays en développement ainsi que dans une partie importante des pays développés. L'Union Européenne, les Etats-Unis et la Chine constitueront la majeure partie de notre objet d'étude en tant que donateurs/investisseurs. Dans un deuxième temps, nous procéderons à une analyse économico-politique des stratégies en matière d'aide internationale. Nous étudierons la stratégie des donateurs traditionnels occidentaux, des pays émergents ainsi que des BRICs en ce qui concerne leurs transferts internationaux. Les BRICs, par exemple, semblent souhaiter développer des stratégies propres en matière d'aide au développement, comme le suggèrent leurs projets de création d'organisations concurrentes de la Banque Mondiale et du FMI. Nous souhaitons traiter ce sujet en effectuant une étude qualitative et une étude quantitative. Nos recherches permettront, nous l'espérons, de dégager une vue claire des différentes stratégies en matière de transferts internationaux, et par là de faire progresser la compréhension des facteurs déterminant les mouvements internationaux de capitaux qui affectent les pays en développement.


  • Pas de résumé disponible.