Matériaux hybrides verts pour le stockage de l'énergie

par Armando Izquierdo Colorado

Projet de thèse en Sciences des Matériaux

Sous la direction de Claudia Zlotea.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de SIE - Sciences, Ingénierie et Environnement , en partenariat avec ICMPE - Institut de Chimie et des Matériaux Paris-Est (laboratoire) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse vise à enrichir les connaissances fondamentales dans le domaine de la science des matériaux à la nouvelle multi-hybride avec de grandes fonctionnalités potentielles. Parmi le large éventail de matériaux hybrides, ce projet vise à faire la synthèse et la caractérisation de nanoalliages insérés à différents supports utilisant des nanopores carbone "chimie verte". L'utilisation potentielle de ces matériaux hybrides est largement inexploré dans le domaine de l'énergie propre. Par conséquent, ces matériaux hybrides verts sont actuellement à l'étude pour des applications telles que l'énergie propre, le stockage d'hydrogène et de conversion électrochimique. Dans le cadre de ce projet de thèse de 3 ans, sera engagé effort dans la synthèse pour la préparation hybride avec l'insertion de nanoparticules bimétalliques dans des supports poreux de carbone, en utilisant les principes de la «chimie verte». Le principal défi est de contrôler les propriétés texturale de carbone prend en charge avec la composition chimique et la taille des particules et la distribution de nanoalliages. Grâce à des caractérisations détaillées de ces hybrides ses propriétés fondamentales, effet nanosizing et les comportements spécifiques liés aux applications de l'énergie être déterminées propre. Ce dernier affecte principalement les gaz-solide et les interactions électrochimiques.

  • Titre traduit

    Green hybrid materials for energy storage


  • Résumé

    This PhD project aims to extend the fundamental knowledge in material science towards novel multicomponent hybrids with broad potential functionalities. Among the wide range of hybrid materials, this project proposes to synthesize and characterize nanoalloys inserted in the nanopores of different carbon hosts by means of “green chemistry”. The potential use of such hybrid materials is largely unexplored in the clean energy field. Consequently, these green hybrid materials are presently studied for clean energy applications such as, hydrogen storage and electrochemical conversion. During this 3 years PhD project, a synthetic effort will be committed to prepare hybrids containing bimetallic nanoparticles inserted into carbon porous hosts following the “green chemistry” principles. The main challenge is to control the textural properties of the carbon hosts together with the chemical composition and particle size distribution of nanoalloys. Thorough characterization of these hybrids will be performed to determine their fundamental properties, nanosizing effect and specific behaviours related to clean energy applications. The latter aspect mainly concerns the solid-gas and electrochemical interactions.