Caractérisation du phénotype fonctionnel de repos et à l'exercice des patients asthmatiques sévères.

par Caroline Sattler

Projet de thèse en Physiologie, physiopathologie

Sous la direction de Marc Humbert et de Gilles Garcia.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Innovation thérapeutique : du fondamental à l'appliqué (2015-.... ; Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine) , en partenariat avec Université Paris-Sud (établissement opérateur d'inscription) depuis le 03-11-2014 .


  • Résumé

    L'asthme sévère concerne environ 10% des patients asthmatiques et est une préoccupation médicale majeure du fait de la morbidité importante, de l'altération de la qualité de vie et des conséquences médico-économiques qu'il entraine. Le diagnostic d'asthme est avant tout un diagnostic clinique mais les épreuves fonctionnelles respiratoires constituent une étape importante dans la stratégie diagnostique, dans l'évaluation de la sévérité de la maladie et dans le suivi des patients asthmatiques traités. Cependant, l'importance des symptômes de l'asthme et la limitation de la capacité fonctionnelle à l'exercice des patients asthmatiques sont mal corrélés avec le VEMS (Volume Maximal Expiré à la première Seconde), qui est la mesure « classique » le plus souvent réalisée lors des EFR. Par ailleurs, la valeur du VEMS ne permet pas de prédire ni la sévérité, ni la fréquence des exacerbations d'asthme, ni le comportement à l'effort des patients asthmatiques sévères, ni la réponse aux traitements modernes que sont les biothérapies. L'amélioration de la caractérisation clinique (phénotype) des asthmatiques sévères est essentielle pour mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques sous-jacents et mieux adapter le choix d'une nouvelle thérapeutique. Les études existant dans la littérature se sont surtout limitées à mettre en évidence l'hétérogénéité des phénotypes cliniques de ces patients. L'objectif de cette thèse est de caractériser les différents phénotypes fonctionnels observés chez les patients asthmatiques sévères. Pour cela, nous proposons d'étudier, de caractériser et de suivre une cohorte de patients asthmatiques sévères afin de mettre en évidence l'hétérogénéité de ces patients en termes de symptômes cliniques, mais surtout de phénotype fonctionnel et d'adaptation à l'exercice. Une cinquantaine de patients vont correspondre aux critères d'inclusion choisis. Dans un premier temps, les différents diagnostics différentiels ou associés à l'asthme seront évalués, avec en premier lieu le syndrome d'hyperventilation (SHV). La dyspnée sera également caractérisée chez ces patients. Ensuite, tous les patients bénéficieront d'une évaluation fonctionnelle complète en utilisant les techniques d'EFR les plus récentes, notamment sur l'exploration des voies aériennes distales. Celles-ci seront étudiées sur plusieurs paramètres : débits expiratoires distaux à bas débits pulmonaires (DEM 25-75, DEM50), indices de distension thoracique (VR, VR/CPT), mesure de la compression dynamique (différence entre capacité vitale lente et forcée), technique des oscillations forcées et du rinçage de l'azote. Enfin, le comportement à l'exercice sera évalué lors d'une Epreuve Fonctionnelle à l'eXercice (EFX). Celle-ci permet de mesurer la limitation de la capacité fonctionnelle à l'exercice et de définir le mécanisme entrainant cette limitation. Tous les patients seront évalués avant et après traitement, ce qui permettra de caractériser l'impact fonctionnel des corticoïdes inhalés, des corticoïdes oraux mais également des différentes biothérapies récentes telles que l'omalizumab (anticorps anti-IgE) ou le mepolizumab (anticorps anti-IL5).

  • Titre traduit

    Characterization of functional phenotype at rest and of exercise capacity in severe asthmatic patients.


  • Résumé

    Severe asthma is about 10% of all asthmatic patients and is a major medical concern because of morbidity, impaired quality of life and serious medico-economic consequences. Asthma is a clinical diagnosis but pulmonary functional tests (PFT) are important for the diagnostic strategy, the evaluation of the severity of the disease and the follow-up of the patients. However, there is no correlation between asthma symptoms, exercise capacity limitation and FEV1 (Forced Expiratory Volume in 1 second), which is the “classical” measurement performed during PFT. Furthermore, FEV1 value does not predict severity, nor the frequency of exacerbations, nor the exercise capacity or theresponse to modern therapies such as biotherapies. We have to know how to better characterize the phenotype of severe asthmatic patients to better understand the underlying physiopathological mechanisms and to propose better therapeutic solutions. Currents studies mostly highlight the heterogeneity of clinical phenotypes in these patients. The aim of this thesis is to better characterize the functional phenotypes in severe asthmatic patients. We will study, characterize and follow a cohort of severe asthmatic patients to assess the heterogeneity of this population in term of clinical symptoms, functional phenotype and exercise capacity. About fifty patients will respond to inclusion criteria. As a first step, we will evaluate differential diagnoses, in particular hyperventilation syndrome. Dyspnea will also be characterized in these patients. Then, all patients will undergo a complete pulmonary functional evaluation, especially of small airway disease. Finally, we will perform an evaluation of exercise capacity of these patients. All patients will be evaluated before and after treatment, to assess the functional impact of inhaled corticosteroids, oral steroids and new biotherapies such as omalizumab and mepolizumab