Recherche des propriétés biologiques d'un nouveau pansement, hémostatique non résorbable, actif sur la régénération vasculaire, la réparation tissulaire et sur les progéniteurs endothéliaux circulants

par Anne-charlotte Ponsen

Projet de thèse en Physiologie, physiopathologie

Sous la direction de Georges Uzan.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Innovation thérapeutique : du fondamental à l'appliqué , en partenariat avec Inserm U 1197 - Interactions cellules souches niches : Physiologie, tumeurs et réparation tissulaire (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-02-2015 .


  • Résumé

    Face aux nombreux facteurs de risque hémorragique liés à la fois au patient et à la chirurgie, diverses techniques conventionnelles d'hémostase (compression, points de sutures ou électrocoagulation) sont utilisées. Cependant, ces techniques ne suffisent pas toujours à maintenir une hémostase efficace. Les chirurgiens ont alors recours à des hémostatiques chirurgicaux locaux résorbables servant de support à l'adhésion des plaquettes. Parmi ces hémostatiques, deux largement utilisés dans le milieu hospitalier sont TachoSil®, éponge de collagène équin imbibée de thrombine et fibrinogène humain et Surgicel® composé de cellulose oxydée régénérée. Malgré leur efficacité prouvée, des effets secondaires sont aujourd'hui rapportés du fait d'une mauvaise résorption (nécrose tissulaire, paralysie, thrombose …). Dans ce cadre, les laboratoires Brothier ont élaboré un nouvel hémostatique non résorbable : HÉMO-IONIC®. Cet hémostatique, composé de fibres tressées de polyuronate de calcium enrichies en ions zinc agit à différents niveaux dans la cascade de coagulation grâce à un échange ionique entre les ions sodium du sang et les ions calcium et zinc de la compresse. L'objectif de thèse est de démontrer qu'Hémo-Ionic®, sans être laissé in situ, peut être tout aussi efficace qu'un hémostatique résorbable sans les effets secondaires liés à leur mauvaise résorption. Dans ce but, trois étapes clés ont été identifiées : 1) Comprendre les effets d'Hémo-Ionic® in vitro sur la fonctionnalité des cellules endothéliales en comparaison avec deux hémostatiques résorbables couramment utilisés en chirurgie : Tachosil® et Surgicel® 2) Etudier l'effet à long terme d'Hémo-Ionic® in vivo sur la régénération vasculaire et tissulaire en comparaison avec Tachosil® et Surgicel® 3) Tester une nouvelle approche thérapeutique reposant sur l'association d'Hémo-Ionic®, de cellules endothéliales et/ou d'éléments matriciels

  • Titre traduit

    Biological properties of a new hemostatic nonabsorbable dressing, active on vascular regeneration, tissue repair and circulating endothelial progenitor cells


  • Résumé

    Before the abondant hemorrhagic risk factors related to both the patient and surgery, various conventional hemostatic techniques (compression, sutures or electrocautery) are used. However, these techniques are not always sufficient to maintain effective hemostasis. Then, the surgeons use local absorbable surgical hemostats for supporting platelet adhesion. These hemostatic widely used in hospitals are TachoSil®, equine collagen sponge soaked in thrombin and human fibrinogen and Surgicel® composed of oxidized regenerated cellulose. Despite their proven efficacy, side effects are now reported due to poor absorption (tissue necrosis, paralysis, thrombosis ...). In this context, les Laboratoires Brothier have developed a new nonabsorbable hemostatic: HEMO-Ionic®. This hemostatic composed of braided fibers of calcium polyuronate enriched with zinc ions acts at different levels in the coagulation cascade through an ion exchange between sodium ions of the blood and the calcium and zinc ions of the compress. The goal of my thesis is to demonstrate that Hémo-Ionic® without being left in situ, can be effective as absorbable hemostatic without the side effects associated with their poor absorbability. To this end, three key steps have been identified: 1) Understand the in vitro effects of Hemo-Ionic® on endothelial cells functionality in comparison with two absorbable hemostatic commonly used in surgery: TachoSil® and Surgicel® 2) To study the long-term Hemo-Ionic® in vivo effect on vascular and tissue regeneration in comparison with TachoSil® and Surgicel® 3) Test a new therapeutic approach based on the combination of Hemo-Ionic®, endothelial cells and / or matrix elements