L'institutionnalisation de l'agriculture biologique en Afrique. Une comparaison entre le Bénin et l'Ouganda

par Pauline Bendjebbar

Projet de thèse en Science Politique

Sous la direction de Eve Fouilleux.

Thèses en préparation à Montpellier , dans le cadre de Droit et Science Politique , en partenariat avec CEPEL - Centre d'Etudes Politiques de l'Europe Latine (laboratoire) depuis le 02-10-2013 .


  • Résumé

    A l'échelle internationale et en Afrique, depuis la récente crise alimentaire de 2007-2008, les acteurs agissant pour la sécurité alimentaire ont fait resurgir de vieux débats autour des modèles de développement agricole. Dans ce cadre, de plus en plus d'acteurs internationaux et nationaux s'organisent et prennent position en faveur de la défense d'une agriculture familiale, d'une agriculture durable, écologique, biologique. Cette thèse s'intéresse plus particulièrement au modèle d'agriculture biologique, sa sociogenèse et son institutionnalisation progressive sur le continent africain. Notre recherche vise à étudier d'une part (a) les processus d'émergence du modèle d'agriculture biologique dans les débats autour du développement agricole en Afrique, et d'autre part, (b) ses liens avec d'éventuelles décisions publiques, ou dit autrement ses formes et processus d'institutionnalisation. Afin de répondre à ce questionnement nous explorerons le développement de l'agriculture biologique dans deux pays : l'Ouganda, où l'agriculture biologique s'est principalement développée en vue d'atteindre les marchés internationaux, et le Bénin où le développement pour les marchés internationaux est marginal. Pour cela nous mobiliserons une approche cognitive des politiques publiques francophone mais aussi les récents travaux étudiant l'action publique en Afrique.

  • Titre traduit

    The process of institutionalization of organic farming in Africa. A comparison between Benin and Uganda


  • Résumé

    At the international level and in Africa, since the world food crisis of 2007-2008, many actors, who throw themselves into the fight against food security, have been discussing agricultural development models. In this context, those actors are organizing their advocacy and political position using many concepts, such as a family farming, sustainable agriculture, ecological agriculture, sustainable intensification of agriculture, or organic agriculture. This thesis is looking specifically at the Organic Agricultural Model, its sociological origins and its progressive institutionalization on the African continent. This research aims to study: (a) the emerging process of the organic agricultural model in Africa (in others words the diversity of actors' visions regarding this model, which actors are defending those visions, and the possible struggles between actors), and (b) the links between the debates regarding those visions and public decisions, or the process and the forms taken during the institutionalization. In order to do that, we mobilize a francophone public policy approach, combine with recent work on public action in Africa. In order to answer those questions, we would like to explore two countries which represent the institutionalization of two different visions of organic farming in Africa: the emergence and development of non certified organic agriculture in Benin, and the certified organic agriculture in Uganda.