Impact de l'hypoxie sur le métabolisme tumoral et la réponse à la radiothérapie

par Camille Reinhardt

Projet de thèse en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Nazanine Modjtahedi.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Cancérologie, Biologie, Médecine, Santé (Villejuif, Val-de-Marne) , en partenariat avec Inserm U 1030 - Radiothérapie moléculaire (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2015 .


  • Résumé

    La radiothérapie (RT) est l'une des plus importantes approches thérapeutiques utilisées dans le domaine de l'oncologie clinique. Bien que l'efficacité de la RT soit souvent entravée par la radiorésistance de certaines tumeurs, les mécanismes moléculaires impliqués dans ce processus de résistance restent largement inconnus. Les données récentes indiquent que la réponse des tumeurs solides à la RT peut être dictée par un métabolisme pathologique qui permet aux cellules tumorales de survivre dans des conditions de croissance difficiles telles que la privation d'oxygène (hypoxie). Il existe une corrélation inverse entre l'efficacité de la RT et le statut hypoxique de la tumeur. L'hypoxie est un biomarqueur majeur de l'échec thérapeutique de la RT, en corrélation avec la résistance à l'irradiation de la tumeur dans les systèmes précliniques et avec un mauvais résultat clinique chez les patients. L'objectif de ce programme doctoral est d'étudier l'impact de l'hypoxie sur le métabolisme tumoral et la réponse à la radiothérapie.

  • Titre traduit

    Impact of hypoxia on tumoral metabolism and response to radiation therapy


  • Résumé

    Radiotherapy (RT) is one of the most important therapeutic approaches in the field of clinical oncology. Although the effectiveness of RT is often hindered by the radiation-resistance of certain tumors, the molecular mechanisms involved in this process of resistance remain largely unknown. Recent data indicate that the response of solid tumors to RT may be dictated by a pathological metabolism that allows tumor cells to survive in difficult grow conditions such as oxygen deprivation (hypoxia). There is an inverse correlation between the effectiveness of RT and hypoxic status of the tumor. Hypoxia is a biomarker of major therapeutic failure of RT, in correlation with the resistance to the irradiation of the tumor in preclinical systems and with a poor clinical outcome in patients. The objective of this doctoral program is to study the impact of hypoxia on tumoral metabolism and response to radiation therapy.