Inhibition des acteurs de la résection par l'hétérochromatine présente aux cassures double-brin subtélomériques

par Hélène Bordelet

Projet de thèse en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Karine Dubrana.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Structure et Dynamique des Systèmes Vivants , en partenariat avec Institut de radiobiologie cellulaire et moléculaire (laboratoire) , Laboratoire de Radiobiologie Cellulaire et Moléculaire (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    La réparation des cassures double brin est critique pour le maintien de l'intégrité du génome. In vivo, la machinerie de réparation est confrontée à l'ADN empaqueté en chromatine plus ou moins compacte. Cette structure peut influencer les mécanismes de réparation à plusieurs étapes. Nous avons récemment observé que la présence d'hétérochromatine aux sites de cassure de l'ADN augmente l'efficacité de réparation par recombinaison homologue en limitant la formation d'ADN simple brin par résection. De plus la présence d'hétérochromatine au niveau de la séquence matrice pour la recombinaison homologue régule elle aussi les mécanismes de recombinaison. Le projet proposé consiste, en utilisant des systèmes cellulaires établis au laboratoire nous permettant de moduler le statut chromatinien et de mesurer l'efficacité des voies de réparation, à déterminer comment la structure de la chromatine module la résection et les mécanismes de recombinaison.

  • Titre traduit

    Inhibition of resection actors by heterochromatin at subtelomeric double-strand breaks


  • Résumé

    The repair of DNA double strand breaks (DSBs) is critical for the maintenance of genome integrity. In vivo, the repair machinery has to deal with DNA buried into a more or less compacted chromatin structure. This structure is likely to influence DNA repair at several steps. We recently observed heterochromatin at DSB sites enhance recombination efficiency through the control of single strand formation. In addition presence of heterochromatin at the recombination donor modulates the recombination pathway used for repair. The aim of this project is to determine how heterochromatin regulates resection and homologous recombination pathways using cellular systems set up in the laboratory that allow to modulate heterochromatin spreading and measure recombination pathways efficiency.