Cellules solaires à base de nanofils III-V

par Hung-ling Chen

Projet de thèse en Electronique et Optoélectronique, Nano- et Microtechnologies

Sous la direction de Stephane Collin et de Andrea Cattoni.

Thèses en préparation à Paris Saclay , dans le cadre de Electrical,Optical,Bio: PHYSICS_AND_ENGINEERING , en partenariat avec Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies (laboratoire) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    L'objectif de la thèse est de concevoir et réaliser des cellules solaires à base de nanofils de semi-conducteurs III-V. Cette nouvelle architecture de cellules solaires, dans laquelle l'absorption et le transport des charges sont découplés et optimisés séparément, constitue une rupture dans la conception des dispositifs photovoltaïques. Il donnera lieu à un développement technologique important, et nécessitera également un travail très approfondi en caractérisation (nanofils uniques et dispositifs) et en analyse/modélisation de la physique des cellules solaires (optique et transport). Ce travail sera principalement réalisé au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies (C2N), et s'appuiera sur son savoir-faire en croissance épitaxiale, nanofabrication, caractérisation et modélisation. Il s'appuiera également sur une collaboration étroite avec l'Institut de Recherche et Développement en Énergie Photovoltaïque (conception, caractérisation et modélisation).

  • Titre traduit

    III-V nanowire-based solar cells


  • Résumé

    The PhD thesis consists of designing and fabricate III-V nanowire-based solar cells. This new architecture of solar cells decouples the direction of optical absorption and charge collection, thus optic and electronic performance can be optimized separately. It requires not only an important technological development, but also a great effort on characterization (single nanowire) and opto-electronic modeling for the physics of solar cells. This work will be carried out in the Centre for Nanoscience and Nanotechnology (C2N) at Marcoussis, thanks to its know-how on epitaxial growth, nano-fabrication, characterization and modeling. It is also in collaboration with IRDEP (Institut de Recherche et Développement en Énergie Photovoltaïque) for solar cell conception, characterization and modeling.