Hybridation et réflexivité : analyse du développement de l'activité réflexive chez des enseignants débutants du premier degré en contexte de formation hybride.

par Jean-luc Chauvin

Projet de thèse en Sciences de l'Éducation

Sous la direction de Serge Leblanc.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec LIRDEF - Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche en Didactique, Education et Formation (laboratoire) et de Études et Recherches sur l' Enseignement des Sciences (equipe de recherche) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d'étudier, sur le temps d'une année scolaire, le développement de l'activité réflexive d'enseignants débutants du premier degré inscrits dans un parcours de formation hybride. À partir de la mise en oeuvre d'un parcours de formation hybride, l'étude cherchera à analyser, d'une part, l'évolution de l'activité réflexive de trois enseignants néotitulaires de même niveau de classe (cycle 3) et, d'autre part, celle des discours produits dans les multiples dispositifs qui structureront le parcours. L'enjeu consistera à caractériser les liens potentiels entre ces deux dynamiques et à interroger l'influence de la dynamique langagière sur la dynamique réflexive. Trois grandes questions structureront la recherche. La première portera sur le rôle des interactions langagières dans le processus de conceptualisation et d'interprétation, hors conduite de classe, d'un agir professionnel enseignant. Les phénomènes de reformulation et de resémiotisation (Rabatel, Fillietaz) seront tout particulièrement observés. Mais nous interrogerons également la nature et la variété des différentes figures d'action (Buléa) mobilisées et/ou construites ainsi que le rôle de l'expérimentation dialogique (Clot) pour conceptualiser et interpréter cet agir. Il s'agira ensuite d'observer les liens entre le développement des capacités d'interprétation d'une situation de classe déjà vécue et l'ajustement de l'agir professionnel en conduite de classe. Nous chercherons à documenter deux schèmes. Le premier rendra compte de l'organisation de l'activité d'un enseignant lorsqu'il interagit avec ses élèves en classe. Le second permettra de décrire l'organisation de l'activité réflexive que déploie un enseignant lorsqu'il revient sur un moment de classe que lui ou un pair à vécu. Une analyse comparative et croisée de leur développement sera ensuite proposée. Enfin, nous tenterons d'identifier des critères susceptibles de circonscrire la notion d'hybridation en contexte de formation. Nous interrogerons alors les relations entre les différentes didactiques, le principe de l'alternance, la multi-modalité, la variété des formats discursifs ou interactifs dans une visée à la fois épistémique et technologique.

  • Titre traduit

    Hybridization and reflexivity : analysis of the development of reflexive activity of beginner primary school teachers enrolled in a blended learning


  • Résumé

    This thesis intends to study, during one academic year, the development of reflexive activity of beginner primary school teachers enrolled in a blended learning. Based on the implementation of this blended learning, the study will, firstly, endeavour to analyse changes in the reflexive activity of the three newly-appointed teachers at the same class level (cycle 3) and, secondly, the messages produced in the many systems that will structure the course. The challenge will be to characterise the potential links between these two dynamics and examine the influence of the linguistic dynamics on the reflexive dynamics. Three questions will structure the research. The first will focus on the role of linguistic interactions in the process of conceptualisation and interpretation of their activity as professional teachers, outside a situation of running a class. The reformulation and new semiotic representation phenomena (Rabatel, Fillietaz) will, in particular, be observed. But we will also question the nature and variety of different action figures (Buléa) mobilised and/or set up, as well as the role of dialogic experimentation (Clot) to conceptualise and interpret this action. The next step is to observe the relationship between the development of interpretive abilities of a classroom situation already experienced and the adjustment of professional action of running a class. We will seek to gather information on two schemes. The first will report on the organisation of the activity when a teacher interacts with pupils in the classroom. The second will describe the organisation of the reflexive activity that teachers deploy when they refer to a class time that they or a colleague experienced. A comparative and cross-analysis of their development will then be proposed. Finally, we will attempt to identify criteria that could define the hybridisation concept in a blended learning context. We will then question the relationships between various didactics, the principle of alternation, multi-modality, variety of discursive or interactive formats from an epistemic and technological perspective.