Les victimes dans la justice transitionnelle en afrique

par Amichia David Assouan

Projet de thèse en Droit public

Sous la direction de Geneviève Iacono et de Djedjro Francisco Meledje.

Thèses en préparation à Lyon en cotutelle avec l'Université Félix Houphouet-Boigny Abidjan , dans le cadre de École doctorale de droit (Lyon) depuis le 05-10-2015 .


  • Résumé

    Le Secrétaire général des Nations Unies définit la justice transitionnelle comme : « l’éventail complet des divers processus et mécanismes mis en œuvre par une société pour tenter de faire face à des exactions massives commises dans le passé, en vue d’établir les responsabilités, de rendre la justice et de permettre la réconciliation.» Elle a pour but final de parvenir à la réconciliation d’un peuple profondément divisé en passant nécessairement par la restauration des droits inaliénables des victimes. Cependant, même si les différents acteurs et auteurs sont unanimes sur le fait qu’il faut placer la victime au cœur de ce processus pour sa réussite, cette importance accordée à ces personnes centrales dans ce processus visant la réconciliation est assez ambigüe dans la pratique. On prétend agir pour et en leur faveur sans les associer véritablement. On impose presque des rôles aux victimes avec en contrepartie, une indemnisation qui en plus, dans la plupart des cas est jugée insatisfaisante par celles-ci. Ainsi, la justice transitionnelle, si elle apporte des éléments importants dans un mode de résolution alternative des conflits doit susciter quand même, un certain nombre de réserves et de critiques. L’observation de certaines expériences de justice transitionnelle emmène à se poser plusieurs questions : est-elle réellement en faveur des victimes ? N’est-elle pas la justice des vainqueurs contre les adversaires d’autrefois ? les victimes sont-elles vraiment entendues ? Le système de réparation est-il réel et satisfaisant ? Quelle effectivité des droits reconnus aux victimes ? Peut-on ou doit-on exiger des victimes, qu’elles pardonnent même contre leur gré pour obtenir la reconnaissance du peuple ? Quelle place et intérêt véritable pour les victimes dans le processus de justice transitionnelle ?


  • Pas de résumé disponible.