Inhibition du SST3 de Pseudomonas aeruginosa : définition de cibles potentielles dans l'ATPase PscN pour une nouvelle stratégie anti-infectieuse Infections nosocomiales; complexes et interactions protéiques, dépliement; machinerie cellulaire; Pseudomonas aeruginosa

par Tuan dung Ngo

Projet de thèse en Virologie - Microbiologie - Immunologie

Sous la direction de Eric Faudry.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Chimie et Sciences du Vivant , en partenariat avec BCI - Biologie du Cancer et de l'Infection (laboratoire) depuis le 02-11-2015 .


  • Résumé

    Le Système de Sécrétion de Type III (SST3) de P. aeruginosa lui permet d'injecter des toxines dans les cellules cibles et représente un mécanisme majeur de virulence des isolats cliniques. Au cœur du SST3, l'ATPase PscN constitue une cible de choix pour une stratégie anti-virulence. Cependant, les inhibiteurs du site actif ne peuvent offrir la spécificité requise. Nous proposons donc de caractériser les différents domaines et fonctions de cette protéine pour élaborer de nouveaux outils et définir de nouvelles cibles d'inhibiteurs. Bien que l'ATPase PscN soit requise pour le fonctionnement SST3, son rôle moléculaire reste peu connu. Nos résultats préliminaires indiquent que, en plus de reconnaître les toxines avant la sécrétion, PscN se lie directement aux complexes translocateurs-chaperonne. Ce projet vise à élucider les interactions entre l'ATPase et une toxine, les translocateurs, l'antigène V et l'aiguille. Nous caractériserons son activité envers ces substrats et identifierons les domaines et résidus impliqués dans ses différentes fonctions pour pouvoir ensuite chercher à les bloquer sans affecter le site actif.

  • Titre traduit

    Inhibition of the SST3 from Pseudomonas aeruginosa: definition of potential targets in the PscN ATPase for a new anti-infection strategy


  • Résumé

    The Type III Secretion System (T3SS) is one of the major virulence mechanisms of P. aeruginosa clinical isolates. This multi-protein assembly allows the direct injection of bacterial toxins into the cytoplasm of the target cell. Despite being established that the ATPase PscN is required for the T3SS functioning, its molecular role remains poorly known. From studies on other bacteria, it appears that it acts on toxins before their secretion and our preliminary results indicate that it also acts on translocators, which are responsible of the formation of an injection pore in the target cell. The goal of this project is to determine which are the protein substrates of PscN, its activity on these substrates and the role of this activity in the T3SS assembly and functioning. By characterizing the different domains and functions of this key element of P. aeruginosa virulence, this project will open a way towards the definition of new therapeutic targets.