Psychanalyse et Neurosciences des rêves: études sur la temporalité du rêve chez Sigmund Freud et Michel Jouvet

par Alpin dieu-donne Limikou bikiela

Thèse de doctorat en Études psychanalytiques

Sous la direction de Jean-Bernard Paturet.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec CRISES - Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales (laboratoire) .


  • Résumé

    A quelle période du sommeil se produisent les rêves ? Introduite de manière inaugurale dans les Sciences de l'Esprit par l'érudit et autodidacte Alfred Maury (1817-1892), la question de la temporalité du rêve au cours du sommeil mobilise depuis deux siècles l'attention des neurologues qui ont une approche organiciste du phénomène onirique. Ainsi, la célèbre découverte du « sommeil paradoxal » par le neurochirurgien Michel Jouvet (1925-2017) s'inscrit dans cette logique qui consiste à situer la période des rêves au cours du sommeil en s'appuyant sur un support neurobiologique. Cependant, s'il est vrai que Sigmund Freud (1956-1939) semble avoir découvert en Maury un précurseur – comme les autres neurologues qui étudient les rêves -, la position freudienne sur la durée des rêves tranche avec celle des organicistes : « le rêve est le gardien du sommeil », donc il dure aussi longtemps que cet état de torpeur qu'il maintient. Cette incompatibilité des approches neuroscientifique et psychanalytique donnera lieu à une série de travaux transdisciplinaires sur les rêves dont le but est de réduire le fossé abyssal séparant les deux champs d'investigations. Toutefois, les amalgames et les difficultés d'ordre épistémologique qui émergent de ces tentatives de rapprochement peuvent être surmontés, si l'on tient compte des propositions que nous faisons dans ce travail de recherche.

  • Titre traduit

    Psychoanalysis and Neurosciences : study on the temporality of the dream during the sleep in the work of Sigmund Freud and Michel Jouvet.


  • Résumé

    In what period of the sleep occur the dreams? Introduced in a inaugural way into the Sciences of the Spirit by the scholar and the self-taught Alfred Maury ( 1817-1892 ), the question of the temporality of the dream during the sleep mobilizes for two centuries the attention of the neurologists who have an organiciste approach of the dreamlike phenomenon. So, the famous discovery of the "REM sleep" by the neurosurgeon Michel Jouvet ( 1925-2017 ) joins in this logic which consists in placing the period of the dreams during the sleep resting on a neurobiological support(medium). However, it is true that Sigmund Freud ( 1956-1939 ) seems to have discovered in Maury a precursor - as the other neurologists who study the dreams-, the Freudian position on the duration of the dreams cuts with that of the organicistes: " the dream is the guard of the sleep ", thus he(it) lasts as long as this state of torpor which he(it) maintains. The incompatibility of the neuroscientific and psychoanalytical approaches will give rise to a series of interdisciplinary works on the dreams the purpose of which is to reduce the abyssal ditch(gap) separating both fields of investigations. Mixtures and difficulties of epistemological order which emerge from these attempts to approach can be surmounted(overcome), if we take into account proposals which we make in this research work.