L'impact d'une démarche inductive sur la production écrite en classe de français langue étrangère

par Mohamed mehdi Aoudache

Projet de thèse en Sciences du langage Spécialité Français langue étrangère

Sous la direction de Jean-Marc Colletta.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes en cotutelle avec l'Ecole Normale des Lettres et des Sciences Humaines de Bouzaréah-Alger , dans le cadre de École doctorale langues, littératures et sciences humaines (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire de Linguistique et Didactique des Langues Etrangères et Maternelles (laboratoire) depuis le 15-09-2015 .


  • Résumé

    1. Contexte À partir d'un travail de recherche en M2 portant sur la régulation rétroactive en production d''écrit, nous avons constaté qu'un certain type de rétroaction indirecte, à savoir la grille d'auto-régulation, aide les étudiants à améliorer la qualité de leurs productions écrites à plusieurs niveaux : orthographe (dont l'homophonie), lexique, morphologie verbale, ponctuation. Toutefois, l'outil testé n'a pas permis de constater des progrès significatifs concernant la dimension syntaxique. Nous interprétons ces résultats ainsi : l'auto-correction des erreurs syntaxiques impliquant une connaissance approfondie du fonctionnement de la langue, les capacités métalinguistiques des étudiants testés ne sont sans doute pas suffisantes pour leur permettre de réussir ce type de tâche. 2. Objectif central de l'étude L'objectif de la thèse est de tester les effets d'une démarche pédagogique spécifique, de type inductif, sur les capacités rédactionnelles en français de scripteurs de niveau linguistique hétérogène (entre A2 et B1, selon le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues). Cette démarche, intitulée « la grammaire en couleurs », adaptée des ouvrages de Maurice Laurent (2004 et 2009), est fondée sur les bases théoriques issues des travaux du pédagogue et philosophe C. Gattegno dans les années 60. Elle place les étudiants dans une posture réflexive tout au long de leur découverte du fonctionnement de la langue écrite : à terme, elle leur permet de s'appuyer avec confiance sur leur capacité à trouver en eux-mêmes la réponse aux questions qu'elle suscite, à travers une série de prise de consciences suscitées par la tâche. Nous faisons l'hypothèse que cette démarche permettra à ces scripteurs de développer des compétences métalinguistiques favorisant l'auto-correction d'erreurs au plan syntaxique. 3. Méthodologie La méthodologie adoptée est à fois qualitative et quantitative. Au plan quantitatif, il s'agira, dans un premier temps, d'élaborer un protocole expérimental qui suivra les étapes suivantes : - pré-test auprès du groupe expérimental et auprès d'un groupe témoin composé l'un et l'autre de 30 lycéens algériens âgés entre 16 et 18 ans, de manière à évaluer finement le niveau de chacun des sujets en français écrit ; - expérimentation pédagogique d'une année scolaire auprès du groupe expérimental. Le groupe témoin bénéficie d'un enseignement classique en français langue étrangère, avec un nombre d'heures d'enseignement équivalent dans les deux groupes. - post test, identique au pré-test, auprès du groupe expérimental et auprès d'un groupe témoin. - analyse contrastive des progrès effectués entre le pré-test e le post-test par les apprenants dans les deux groupes au plan syntaxique Au plan qualitatif, il s'agira de recueillir le ressenti des sujets du groupe expérimental par rapport à la démarche testée. Cette enquête se fera sous la forme d'entretiens individuels semi-directifs, qui feront l'objet d'une analyse de contenu. 4. Résultats attendus Les résultats attendus concernent en premier lieu les progrès effectués entre le pré-test et le post-test par les apprenants dans la qualité de leurs productions écrites ; ces progrès doivent être globalement significativement supérieurs dans le groupe expérimental au groupe témoin. Par ailleurs, la démarche, du fait qu'elle place l'apprenant au cœur de ses apprentissages, devrait susciter une adhésion massive du groupe expérimental. Cette recherche a donc l'ambition de tester l'efficacité d'une démarche innovante et de renouveler ainsi les approches de l'écrit en didactique du FLE.

  • Titre traduit

    The impact of inductive approch in the enhancement of the written production in the class of french as a foreign language


  • Résumé

    1- context From the work of research made in the second year of Master which tackled the impact of the retroactive regulation on the written production, we have found that certain type of indirect feedback , namely self-regulating grid helps the students to ameliorate the quality written productions at several levels: spelling (including the homophonic, vocabulary, verbal morphology, and punctuation. However, the tested tool did not allow us to find out significant progress concerning the syntactic dimension. We interpret these results as well : the self-correction of syntax errors involve a deep knowledge about the functioning of language, the students' tested metalinguistic capacities were absolutely not sufficient to allow them to succeed in this type of task. 2- Main Objective of the Study The aim of the thesis is to test the effects of a specific educational approach, of an inductive type on the editorial capacities of French students with a heterogeneous linguistic level( between A2 and B1, according to the common European framework of reference for languages). This approach which is entitled "Color Grammar", adapted from Maurice Laurent's works(2004 and 2009) is founded on the theoretical background derived from the pedagogue and the philosopher C. Gattegno in the 60s. It places the students in a reflexive posture throughout their discovery of the written language functionality. ultimately, it allows them to rely on themselves thanks to the confidence in their capacities to find the answers to the raised questions through a series of consciousness raised by the task. we hypothesize that this approach will enable these students to develop metalinguistic skills promoting the self-correction of errors at the syntactic level. 3- Methodology The adopted methodology is both the qualitative quantitative approaches. Quantitatively speaking, the approach first serves at developing an experimental protocol that will go through the following steps: • A Pre-test to an experimental group and a witness group composed of 30 Algerian students( for each group) aged between 16 and 18 years old , in order to evaluate finely the level of each subject in written French. • A Pedagogical experimentation of a school year withthe experimental group. The witness group benefited from classical teaching in French as a foreign language based on the same educational objectives as the experimental group, with an equivalent number of teaching hours for both groups. • post-test, identical to the pre-test with the experimental group and the witness group. • contrastive analysis to the process, at the syntactic level between the pretest and the post-test achieved by learners of the two groups. Quantitatively, we will collect the feelings of the subjects of the experimental group members towards the tested approach. This survey will be done in the form of semi- structured individual interviews, which will be subject to a content analysis. 4-Future prospects: The expected results are primarily concerned with the achieved progress between the pre-test and the pro-test by the learners in the quality of their written production; these progress must be significantly higher within the experimental group compared to the witness group. Furthermore, the approach put the learner in the middle of learning, and should generate a massive support to the experimental group. So, this research aims at testing the effectiveness of the innovative approach and thus renewing the written didactics approaches of the French as a foreign language.