Accélération matérielle pour les protocoles de chiffrements homomorphiques

par Isabelle Peri (Boulay)

Projet de thèse en Mathématiques et Informatique

Sous la direction de Philippe Elbaz-Vincent.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes (ComUE) , dans le cadre de École doctorale mathématiques, sciences et technologies de l'information, informatique (Grenoble) , en partenariat avec Institut Fourier (laboratoire) depuis le 30-09-2015 .


  • Résumé

    La cryptographie permet de répondre à de nombreux problèmes de cybersécurité. Toutefois, les nouvelles solutions de chiffrements pour le Big Data et le Cloud, qui permettent de manipuler directement les données chiffrées, posent de nouveaux défis scientifiques et technologiques. Du fait de l'importance de préserver la vie privée de l'utilisateur, ces méthodes de chiffrement, dites «homomorphiques», représentent aujourd'hui un enjeu sociétal majeur. Ces algorithmes, mathématiquement sophistiqués, nécessitent une grande puissance de calcul, qui va bien au-delà de celle nécessaire pour les chiffrements classiques (qui sont inadéquats à traiter ce type de problème). Il est donc nécessaire de développer des composants matériels performants capables de permettre ces traitements cryptographiques.

  • Titre traduit

    Hardware acceleration for homomorphic encryption


  • Résumé

    Homomorphic encryption is a promising encryption technique for application such as cloud computing and big data. While these algorithms offer promising security services, there complexity requires high computing performance. Hardware acceleration can be used in order to speed up algorithm computation. It is then necessary to study these algorithms in order to identify the more demanding task which could then be computed by the hardware side. Then, it will be necessary to design them in an efficient way on hardware in order to optimize them.