De l’éducation populaire à l’animation socioculturelle L’institutionnalisation d’une subversion : enjeux et limites d’un projet politique émancipateur en Catalogne et en Rhône-Alpes (1945-1990)

par Léo Vennin

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Olivier Ihl et de Emmanuel Taïeb.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences de l'homme, du politique et du territoire (Grenoble) , en partenariat avec PACTE - Politiques publiques, ACtions politiques et TerritoirEs (laboratoire) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Ce projet a pour objectif de questionner sur une base comparative les mutations du champ de l’éducation populaire. A l’heure d’une certaine crise d’identité des mouvements qui s’en réclament mais aussi d’interrogations accrues sur leurs raisons d’être et leurs pratiques, il s’agira de mettre à plat les mécanismes à l’œuvre dans ce secteur des politiques publiques. Peut-on soutenir que les nouvelles modalités d’intervention sociale remettent en cause la conception historique de l’éducation populaire au point d’en faire une attente sociale dépassée ? C’est l’hypothèse générale que veut mettre à l’épreuve ce travail : le processus d’institutionnalisation de ce champ dans la France de l’après-guerre débouche sur une profonde remise en question des principes politiques qui sous-tendent et orientent les pratiques éducatives et socioculturelles portées par les acteurs de cette nébuleuse. Une dynamique qui s’accompagne de querelles de positionnement vis-à-vis des pouvoirs publics, entre rivalités et concurrences administratives et militantes. Eclairer cette conflictualité, rendre compte de l'historicité des débats entre intégration et subversion, entre contestation de l’ordre social et participation à l’action publique : voilà ce qui doit permettre d’expliquer l’évolution récente du champ de l’éducation populaire que ce soit en France ou en Espagne. Marqués par la diversification des modes d’intervention et des logiques d’action ainsi que par la bureaucratisation et la spécialisation des formes d’entrée dans la sphère publique, les processus que traverse ces pays agissent comme des révélateurs d’un mouvement plus large de recomposition et de renouvellement de la régulation sociale d’un certain rapport au savoir éducatif

  • Titre traduit

    From popular education to sociocultural animation Institutionalization of a subversion : issues and limitations of an emancipatory political project in Catalonia and in Rhone Alpes (1945-1990)


  • Pas de résumé disponible.