Understanding Chinese self-initiated repatriates : how do they transfer knowledge and how are they strategically managed in companies in China?

par Jun jie Shao (Constantine)

Thèse de doctorat en Gestion des Ressources Humaines

Sous la direction de Akram Al Ariss.

Thèses en préparation à Toulouse 1 , dans le cadre de École Doctorale Sciences de Gestion TSM (Toulouse) , en partenariat avec TBS Research Centre (Toulouse) (laboratoire) depuis le 01-10-2015 .

  • Titre traduit

    Comprendre les rapatriés chinois en leurs propres initiatives : comment transfèrent-ils les connaissances et comment sont-ils gérés de manière stratégique dans les entreprises en Chine?


  • Résumé

    Cette thèse comprend une enquête sur la manière dont les rapatriés chinois en leurs propres initiatives (Chinese SIRs) transmettent les connaissances acquises à l’étranger à des sociétés de la République populaire de Chine (ci-après dénommées la Chine) et sur la manière dont les sociétés chinoises les gèrent par le biais de la gestion stratégique des ressources humaines (SHRM). Deux études exploratoires qualitatifs ont été menées. La première étude comportait des entretiens semi-structurés avec 19 SIRs chinois et deux collègues de SIRs chinois. Les résultats fournissent des preuves empiriques de la réussite du processus de transfert des connaissances des rapatriés vers les entreprises en Chine et des facteurs qui entravent ce transfert des connaissances. La deuxième étude comprenait des entretiens semi-structurés avec sept responsables des ressources humaines, cinq responsables commerciaux et quatre employés de sept sociétés en Chine. Les résultats fournissent des preuves empiriques de la gestion stratégique des SIRs chinois dans les entreprises en Chine. Les SIR chinois sont gérés selon les mêmes pratiques de ressources humaines que les autres employés de sociétés en Chine, en raison de leur avantage en matière de connaissances.


  • Résumé

    This thesis comprises an investigation of how Chinese self-initiated repatriates (Chinese SIRs) transfer the knowledge that they have obtained abroad to companies in the People’s Republic of China (hereafter referred to as China) and how companies in China manage them through strategic human resources management (SHRM). Two explorative studies with qualitative designs were conducted. The first study involved semi-structured interviews with 19 Chinese SIRs and two colleagues of Chinese SIRs. The results provide empirical evidence of a successful knowledge transfer process from the repatriates to companies in China and of factors that inhibit this knowledge transfer. The second study involved semi-structured interviews with seven HR managers, five business managers and four employees in seven companies in China. The results provide empirical evidence of strategic management of Chinese SIRs in companies in China. Chinese SIRs are managed under the same HR practise as other employees in companies in China due to their decreasing knowledge advantage.