Wikipedia: la fabrique d'une encyclopédie à l'ère du logiciel libre. Sociologie d'un commun numérique de masse

par Leo Joubert

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Eric Verdier.

Thèses en préparation à Aix-Marseille , dans le cadre de Espaces, cultures, sociétés (355) .


  • Résumé

    S’appuyant sur la sociologie du numérique, la sociologie interactionniste des professions et la théorie des biens communs, cette thèse analyse l’émergence et l’évolution de la version francophone de Wikipédia, une encyclopédie « participative ». La démarche appréhende Wikipédia comme une structure évolutive résultant d’interdépendances entre règles, parcours individuels et corpus encyclopédique. La thèse s’appuie sur une méthodologie mixte, à savoir 28 entretiens biographiques de contributeurs et un important corpus de documents publiés en lignes, ainsi que deux sources quantitatives : 12 424 réponses à une enquête par questionnaire et les archives numériques des rubriques de Wikipédia. La troisième partie de la thèse analyse la configuration wikipédienne au travers de ses règles, en les appréhendant comme le résultat d’un apprentissage organisationnel de la gouvernance de la masse. L’augmentation du nombre d’usagers (après 2007) entraîne des contraintes nouvelles, prises en charge par des contributeurs assimilables à des « professionnels » du contrôle des flux d’information. La quatrième partie de la thèse appréhende la configuration par l’entremise de parcours de contributeurs à l’aide d’un modèle séquentiel de « carrière » en trois temps, distinguant notamment des moments de « sélection » et d’ « identification ». Deux premières étapes, le « passage à l’acte » et la « décision de rester », sélectionnent parmi les usagers de Wikipédia, les « wikipédiens » potentiels. Une troisième étape, la « cristallisation », consiste en la construction d’« identités de wikipédien ».

    mots clés mots clés

  • X
  • Titre traduit

    Wikipedia:the making of an encyclopaedia at the free software age. Sociology of a digital mass common.


  • Résumé

    Based on the sociology of the digital world, the interactionist sociology of professions and the theory of common goods, this thesis analyzes the emergence and evolution of the French version of Wikipedia, a ‘participatory’ encyclopedia. The approach treats Wikipedia as an evolving structure resulting from interdependencies between rules, individual paths and encyclopedic corpus. The first part is devoted to the genealogy of these various elements and their articulation, which leads to the definition of Wikipedia as a ‘mass digital commons’. This thesis drives upon mixed method, namely 28 biographical interviews of contributors and a large corpus of online documents, as well as two quantitative sources: 12,424 responses to a survey and the digital archives of Wikipedia’s sections. The third part of the thesis analyses the Wikipedia configuration through its rules, understanding them as the result of an organisational learning of mass governance. The increase in the number of users (after 2007) makes Wikipedia a reference encyclopedia, which gives rise to the emergence, alongside the ‘community of contributors’, of a ‘society of users’. These new constraints are handled by contributors who are comparable to ‘professionals’ in the control of information flows. The fourth part of the thesis deals with the configuration through contributors’ paths using a three-step sequential ‘career’ model, distinguishing between ‘selection’ and ‘identification’ moments. The first two stages, ‘taking action’ and ‘decision to stay’, select potential ‘Wikipedians’ from among Wikipedia users. A third stage, ‘crystallisation’, consists in the construction of ‘Wikipedian identities’.